Aller au contenu principal

Radioactif 605

janvier 5, 2023

Radioactif 605

04 Septembre 2011

Jean-Jacques Rousseau.


Ce matin, je me faisais du cinéma. Je me promenais en réfléchissant durant ma marche d’une heure habituelle, question de santé et de perdre si possible ma bedaine.

Je me prenais pour Jean-Jacques Rousseau dans sa Rêverie d’un promeneur solitaire. Entre pédéraste, on se comprend. Et comme lui, je cueillais les grandes vérités de la vie.     

Ma bedaine est comme l’automobile et le cancer, elle prend trop d’espace.        

Étant trop grosse, c’est difficile de gérer le débit au bout du pénis et parfois ça peut causer des inondations qui génèrent une gêne et un certain mépris de soi difficile à dissimuler. Le même problème quand l’urinoir est mal éclairé. On pense avoir fini, mais on finit dans ses culottes. Un problème d’abstinence de vieux. Heureusement, ça arrive très rarement, mais c’est déjà trop pour ne pas s’apercevoir qu’on vieillit. 

On a habituellement le contrôle sur l’autre abstinence, car la prostate lance moins loin les quelques rares spermatozoïdes qui pratiquent encore la natation dans un bassin d’eau éclairci peu volumineux. Que d’efforts pour se prouver qu’on est encore capable !    

Trois grandes vérités me sont tombées dessus durant cette marche.        

Après la mort, l’homme redevient l’énergie qu’il était. Il est perdu dans le grand ensemble de l’univers et subit les forces autour de lui sans pouvoir les identifier. Cependant, il les ressent. La vie est nulle sans la conscience.       

Voilà pourquoi, l’identité est directement reliée au corps. C’est le corps qui constitue notre individualité. Notre cerveau est unique, comme nous sommes uniques. Cette unicité disparaît avec la mort. On obéit dès lors à la loi des cordes. Même si on agite notre petit flagelle, rien ne change. L’univers se modifie, grâce à la multitude, quand la contorsion va dans le même sens.

Le cerveau est un prestigitateur extraordinaire. Il comprend, se rappelle et constitue ainsi notre conscience, c’est-à-dire notre perception de soi et des autres. La perception que nous offre notre corps. Plus notre petit ordinateur est puissant, plus grande est notre capacité de se créer un nouveau monde. Tous nos mondes sont pareils, car ils sont constitués des mêmes éléments, placés différemment.

Wow ! Avec de telles révélations, il est difficile de ne pas se prendre pour un autre. C’est quand même mieux que d’être un véhicule, car l’automobile sera la cause première de l’instinction humaine.

La guerre de l’énergie est déjà en branle. L’énergie et le pouvoir, c’est la même chose.

14 Septembre 2011

Je m’appelle Élisabeth.


Voici les deux poèmes que j’ai lus, lors de la soirée de poésie à Magog. (Le deuxième est : Ça va faire, qui est déjà dans ce CD.)

Je m’appelle Élizabeth.     

Je m’appelle Élisabeth      
I am the queen du mois de juillet           
j’ai été choisi pour mes deux fleurs        
deux gerbes de poil près du pénis.        

J’aime autant que Philippe, notre prince,         
les belles fesses rondes de nos athlètes          
Et quoiqu’en dise le maire Drapeau      
le stade ne vaudra jamais            
la beauté de nos olympistes.       

Vive le Québec !     
Au moins icitte        
on tripe en Christ…           

Laissez laissez venir         
à moi les petits soldats      
je m’en occuperai   
de mille et une façons      
qu’ils aimeront bien           
j’en suis sûr !           

Bourassa
j’ai le cul plus vierge          
que tes promesses.           
La vie aussi poignée         
que tes lois.

Je ne veux rien       
sinon ma dignité    
ma liberté.    

Vasez, politiciens, vasez  
vos gens durant ce temps            
jasent jasent
et paient leurs taxes.         

En 1976, pour la venue de la reine d’Angleterre aux Olympiques de Montréal, j’ai récité ce poème dans les Jardins du Grand Séminaire, lors d’une soirée organisée par Janou St-Denis, pour dénoncer notre statut de colonisé et la censure contre le Corridart.
Arrêté dans le métro, j’ai dû être libéré, car en même temps, grâce au Solstice de la poésie, organisé par Gaétan Dostie, j’étais poète dans le cadre culturel des jeux olympiques.


25 Septembre 2011

Enquête sur la corruption.


Il faut noter qu’au moment où des motards sont libérés parce qu’on n’a pas les moyens de les juger, un certain Monsieur Harper crée de nouvelles contraintes qui nécessiteront la construction de nouvelles prisons au frais des provinces.

J’espère que M. Duchesneau examinera les très nombreux contrats octroyés pour nous sauver de la grande fraude mondiale que fut la crise de 2008. Le système, c’est la mafia. La mafia décide du bien et du mal, mais les revenus vont dans les poches de ceux qui dominent.

26 Septembre 2011

1837 : C’est aujourd’hui !


Dans peu de temps, le Québec ne sera qu’une succursale fédéraste. Avec le changement dans le nombre de représentants, nous n’aurons plus aucune forme de pouvoir à Ottawa.      

Nous sommes revenus à 1837-1838, nous devons avoir un gouvernement responsable, c’est-à-dire que nous devons nous comporter comme dans la réalité : nous n’avons jamais signé la Constitution canadienne.            

L’Assemblée nationale doit avoir le dernier mot quant à ce qui se passe au Québec. Ignorer le fédéral et la Cour Suprême.

27 Septembre 2011

Définition de la mafia


Mon père me disait que la mafia, c’est l’autorité suprême. La mafia légale mondiale dirige la planète.  Elle est dirigée par l’économie et les religions. Le Dieu argent mène le monde. Il fait faire son travail par la police (droite, morale judéo-chrétienne, la peur du sexe, les guerres) et la pègre (crime organisé, travail au noir) ; mais c’est la mafia (l’étage supérieur) qui en tire tous les profits.          

C’est une pyramide dans les deux sens. On est esclave, même en démocratie, car le pouvoir s’impose d’en haut vers le bas alors que les revenus font le chemin contraire.

28 Septembre 2011

La droite est essentiellement religieuse.

Le fondement essentiel de la droite est une vision religieuse de la vie.   

Auparavant, ce fut l’Inquisition (chasse aux péchés d’ordre sexuel, déguisée derrière la peur des sorcières) la Gestapo (chasse contre les homosexuels et les infirmes). Aujourd’hui, c’est la loi C-10 (chasse à la pornographie).         

La droite, c’est le Tea Party dont l’âme repose sur les Mormons et Évangélistes, tout comme au Canada le parti Conservateur est dominé par le Reform party (même chasse aux crimes sexuels), même droite. La vision religieuse fait du sexe un péché alors que la science parle de plaisir et de personnalité.            

Chaque année des dizaines de jeunes se suicident à cause d’une morale qui nie leur état et leur droit (orientation sexuelle et vie privée) sous prétexte de les protéger, on les étouffe.           

On confond protection avec surprotection, omerta, tabou. On fait accepter au judiciaire, ce qu’on ne voulait plus entendre dans les sermons.

La peur du sexe est émotive et ignorante de la réalité humaine. L’intransigeance de notre société est responsable de ces suicides. Nos très chastes personnes tuent par mépris des individus qui ne pensent pas comme eux.

Mon ami Marc, accusé d’attouchements sexuels, s’est pendu. Il a écrit avant : « Je veux que  mon suicide soit interprété comme un assassinat ».

29 Septembre 2011

Les 10 plus riches du monde, en dehors de l’Amérique.             

On oublie de dire que derrière les banques se trouvent les vrais patrons qui décident des guerres et des discriminations : les religions.

Voici la liste des 10 personnes les plus riches en dehors l’Amérique :

Poutine, 40 milliards ; Kadhafi, 120 milliards ; Serge Dassault, 9.3 milliards ; Silvio Berlusconi, 7.8 milliards ; S. Kérimov, 7.8 milliards ; Najib Mikati, 2.8 milliards ; S. Pinera, 2.4 milliards ; K. Zhivago, 2.4 milliards ; Asif Zardari, 2 milliards.

Pendant ce temps, des enfants meurent de faim sur la planète.  Pendant qu’on se sert des enfants pour en faire des soldats, nos féminounes avec Harper se préoccupent de leur sexe.  Nelly Arcand disait que ce sont eux les vraies pédophiles.

Tout cet argent a été ramassé à travers le pétrole, les communications, les armes, l’immobilier, le transport et la construction.         

Comme je l’écris depuis toujours : le système, c’est la vraie mafia. 

M. Duchesneau disait que l’essentiel de son message est de réaliser que la mafia ce ne sont plus des gangsters, mais des hommes d’affaires.           

29 Septembre 2011

Spiritualité vs religions.

Il faut faire une nuance entre la spiritualité et les règles inventées pour dominer (catéchisme, charia, etc.). Comme disait W. Reich, on se sert de la culpabilisation, surtout sexuelle, pour des fins purement économiques. Un coupable fera tout pour se faire pardonner.  D’ailleurs, Calvin et Luther ont créé de nouvelles religions pour contester les indulgences. Toutes les guerres actuelles reposent sur les religions.

03 Octobre 2011

Révolutionnaire.


On est révolutionnaire jusqu’à ce qu’on soit assez riche pour cesser de penser aux autres.

14 Octobre 2011

Manif contre la mafia économique.


Je serai absent en fin de semaine.  Samedi matin, 9h.30, au Square Victoria, il y a une manifestation, genre Occupons New York, contre la mafia du système économique. 


Bonne fin de semaine à tous.


17 Octobre 2011

Le sens du bonheur.       
           

L’amitié, c’est l’amour. Les orientations sexuelles, un moyen de créer des formes de discriminations. .

La sexualité est un plaisir et non un péché. Plus les plaisirs sont grands et sont répétitifs, plus la somme risque d’être le bonheur.

Est-ce que le bonheur est une addition ou une multiplication ?

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :