Aller au contenu principal

Radioactif 319

mars 15, 2022

Radioactif 319

La censure.

À la fin d’Hymne à l’amour, le vice, la révolte, j’avais produit un long texte pour appuyer la décriminalisation de l’homosexualité ; mais je n’étais pas encore assez libéré pour trouver ça normal.  Je parlais d’une maladie de la personnalité.  Il m’a fallu 65 ans d’expériences de vie pour comprendre que la censure dans laquelle on nous oblige de vivre est la principale responsable des séquelles qu’on impute à la pédophilie. 

C’est toujours difficile de reconnaître l’hypocrisie et l’ignorance d’une société.  Tu crois que c’est toi, le fou.  Ils ne peuvent pas tous se tromper.   C’est vrai, mais pour de l’argent et le pouvoir, ils peuvent tous te tromper.   

Si on ne reconnaît pas le droit des jeunes à une orientation personnelle, ainsi qu’à leur droit de l’expérimenter tant que les participants sont volontaires, c’est qu’on est encore prisonnier de la morale de l’Église : un viol de conscience pire que la pédophilie. 

En refusant de décriminaliser la sexualité et la marijuana, pour mieux les encadrer, les autorités de notre système judiciaire prouvent leur appartenance à la mafia.  Ils peuvent ainsi recevoir les profits à la fois de la police (subventions pour la sécurité) et de la pègre (les gangs).  Il y a sûrement une ou des personnes qui s’en mettent plein les poches et qui ont intérêt à ce que cette grande noirceur se perpétue. 

Le projet d’aéroport international.

Mais, pour l’instant, je veux me concentrer à rappeler le cas de l’aéroport international de Drummondville et par conséquent, la trahison du Québec par les fédérastes. 

L’aéroport fut l’événement qui me fit devenir définitivement séparatiste, même si parfois, j’ai cru que de revenir à une vraie confédération, des états associés, ça pouvait être aussi une solution acceptable. 

Depuis que j’ai compris le lien entre Bush, Harper, la droite religieuse, je suis définitivement absolument séparatiste.  Ceux qui votent pour l’un ou l’autre de ce tandem votent pour les pétrolières et pour la guerre.   Ils sont responsables des assassinats qui se produisent dans le monde au nom de dieu et de l’énergie.


Les problèmes.

Quand je dis que l’Estrie avait de nombreux problèmes. Voici ce que j’en dis dans : Il était une fois dans les Cantons de l’est ou Lettres ouvertes aux gens de par chez-nous. Ce livre a été publié par les Éditions Québécoises, à 5,000 copies.  Il a été présenté au Salon du livre de Paris et j’en ai trouvé une copie à l’université Berkeley, en Californie. On ne retrouve aucune copie de ce livre dans les bibliothèques publiques du Québec.    

— 50,000 personnes sur quelques 200,000 (25%) vivent en-deçà du seuil de la pauvreté.
— 11 à 12% de chômage l’hiver.             
— Magog, Coaticook, Richmond, Asbestos, Sherbrooke face à des problèmes de logements.
— Salaires proportionnellement plus bas à Sherbrooke que dans le reste du Québec.
— Cultivateurs pénalisés de trop produire d’où abandon massif des fermes.
— Menaces de fermetures et de mises à pied dans les pâtes et papiers, les textiles et le bois (scierie).           
— Moins une industrie comme bilan de travail de la députation libérale du coin.
— Épuisement des ressources naturelles au profit des étrangers.  
— Pollution grandissante des rivières St-François et Magog par la Domtar et Dominion Textiles.       
— Pollution et contrôle de l’information.
— Conversion des matières brutes à l’extérieur de la région.           
— Peur, puritanisme et conservatisme maintenus par l’omniprésence de la religion.
— Impuissance et castration psychologique semées par l’asservissement anglo-américain.
— La censure du film de Denis Arcand : On est au coton.

L’importance de l’aéroport.       

Toujours dans Il était une fois les Cantons de l’Est ou Lettres ouvertes aux gens de par chez-nous, un tableau illustre l’importance qu’avait le projet d’aéroport international à Drummondville     :

—   40, 000 emplois juste à l’entretien.   
—   40% de la population québécoise bénéficierait d’une relance économique.
— 1,500, 000 personnes en tout seraient influencées par le choix de Drummondville avec les régions du Bas St-Laurent, de la Gaspésie et du Nord-ouest , la population du centre du Québec est celle qui réalise les plus bas revenus annuels, subit le plus haut taux de chômage saisonnier, encaisse les plus fortes baisses de population (perte de main-d’œuvre au profit de Montréal).
—   Investissements prévus de l’ordre de 1 milliard.    
— Amorcerait un solide développement infra-structural au coeur du Québec.     
— L’aéroport international de Montréal implanté à Drummondville deviendra la force-motrice de l’élan évolutionnaire ; il établira la destinée du secteur tertiaire et rendra possible l’établissement d’un secteur secondaire répondant aux potentiels de la région centrale du Québec.   

Évidemment quand Jean Marchand a annoncé le choix de Ste-Scholastique, tout le monde a plié l’échine.  

Mirabel.

Peu de temps avant le choix de Mirabel par le fédéral.  Le gouvernement du Québec, sous la direction de M. Jean-Jacques Bertrand, prenait position pour un site situé à St-Jean, un site dont on n’avait pratiquement jamais entendu parler auparavant.  Ce site aurait reçu cet appui parce que des amis du parti pensaient se faire une bonne passe en spéculant sur les terrains. 

Par ailleurs, Ottawa laissait entendre qu’une autre possibilité était le nord-ouest de Montréal.  Il a même mandaté Benjamin Higgins pour effectuer une étude d’impact. 

À mon sens, cette étude avait pour mandat de faire ressortir les avantages du choix du gouvernement Trudeau.  Ce site était aussi largement appuyé par un nommé Benhacker qui représentait les intérêts de Toronto.  Ce fut la surprise quand Jean Marchand annonça le choix de Mirabel, privant dorénavant le Québec de ses meilleures terres agricoles.  J’avais le feu au cul !

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :