Aller au contenu principal

Radioactif 241

décembre 27, 2021

Radioactif 241

11 Novembre 2007
Le ciel et la pédérastie… 

Au niveau du symbole, même si la pédérastie est défendue et pourchassée par tous les conservateurs constipés, les religions classent la pédérastie au rang de la récompense céleste. 

Je dois être une force, un être qui refusait les anges asexués et qui a décidé de venir voir la différence sur terre: j’ai toujours été en avance sur tout. Alors pourquoi pas ça?  C’est une farce, bien évidemment.

Les élus seront servis par des anges et des adolescents nus qui seront éternellement à leur service.  Intéressant, car il est aussi possible d’avoir des vierges pour celui qui est hétéro; mais on garde le silence à savoir si une femme pourra avoir plusieurs hommes à son service, après sa mort.  À ne pas oublier qu’à la résurrection, nous aurons tous une douzaine d’années,  mais on ne dit pas si nous serons nus. 

Donc, la pédérastie est beaucoup plus profonde que de juste chercher un plaisir avec un petit pénis.  Elle constitue l’image inconsciente du paradis (retour à l’enfance).  L’éternité.

En fait, elle représente la libido à l’état pur.  La différence d’âge entre partenaires est certainement une fixation à l’identification du plaisir à un âge où l’on n’en était pas encore conscient. Ceux qui fondent leurs règles sur la différence d’âge sont des pervers qui voient le mal là où il n’existe pas.

Les études ont montré qu’on peut déjà connaître l’orientation sexuelle d’une personne à cinq ans.  Cette empreinte correspond-elle à la découverte du plaisir sexuel?  En quoi le plaisir sexuel est-il différent du plaisir?   Serait-ce la mémoire inconsciente de gestes posés durant qu’on était bébé qui nous ont fait jouir, mais dont on ne se rappelle pas? 

Quelle est cette empreinte primaire qui a défini le plaisir ?  De plus, la pédérastie prend forme probablement inconsciemment quand dans le sein de la mère on prend conscience de sa réalité.  On vit alors un principe d’identification. 

Déjà, un gars ne sera pas une fille. Aujourd’hui, on parle de genre , une définition bien différente du sexe de l’individu.  Le bébé se cherche à travers ses parents. Pas étonnant que durant bien des années l’éducation pour un enfant passe par l’imitation.  L’enfant a besoin d’un modèle pour se former « psychiquement ». 

La pédérastie est un rapport à l’enfant qui correspond à l’identification à l’enfance.   Ce peut aussi être la fixation dans cette prise de conscience, comme l’homosexualité s’explique par des différences sur une dizaine de gênes.

11 Novembre 2007

Pédérastie : miroir de l’âme.      

La pédérastie est une façon pour un adulte de continuer à vivre son enfance,  avec et à travers le jeune qui lui plaît.  Il s’accroche à travers le jeune à ce qui lui plaisait le plus de lui-même enfant. 

Le jeune est un miroir de l’âme de l’adulte qui s’y reflète et se complait dans l’enfance.  L’adulte aime à travers son partenaire le petit gars qui est encore en lui.  C’est l’évidence même. 

Mais ce besoin d’éternelle jeunesse est-il relié au désir d’éternité de l’individu?  Sûrement pas, à moins que le moment présent est l’éternité (comme le veulent certaines philosophies actuelles) puisque la pédérastie est un instant donné dans la vie d’un jeune et d’un adulte.  Une rencontre. 

C’est malheureusement très rare que la pédérastie, comme mode de liaison survive et se transforme en homosexualité parce que la société écrase la pédérastie qu’elle confond avec la pédophilie, ce qui braquent ceux qui vivent ainsi et surtout parce que les intéressés se modifient, changent avec le temps et perdent de l’intérêt l’un pour l’autre, surtout le jeune qui est appelé à vivre bien d’autres expériences dans la vie. 

Donc, c’est faux de prétendre que cet amour nous rend immortel. 

La pédérastie est aussi une forme de l’expression d’une attraction à partir de réalités physiques (senteur, lignes du corps, sourire, joie) qui s’épanouit à travers les qualités que l’on retrouve dans la jeunesse.  Il y a une forme de paternité passagère au niveau des émotions.  

Au Moyen-âge, la pédérastie était un passage qui correspond à l’initiation chez les adolescents.  Le but de cette initiation était  le passage de l’enfance à la puissance sexuelle.  En enlevant le raison d’être de cette initiation, on lui a enlevé sa raison fondamentale d’exister : apprendre à un individu à dominer sa libido.   

Par contre, le lieu social (le rang, la charge) occupé par l’amant était l’héritage qu’il laissait à l’aimé. C’était d’être introduit dans une hiérarchie supérieure que d’être remarqué par un aîné qui lui apprenait par son exemple le rang qu’il aurait à occuper par la suite.

11 Novembre 2007

Pourquoi être pédéraste ?        

Ma plus grande passion intellectuelle actuelle est d’essayer de comprendre la pédérastie, même si je ne suis pas psychanalyste.  Connais-toi toi-même. 

J’ai le droit et le devoir de me poser des questions sur un phénomène que j’ai nourri durant presque toute ma vie. 

La pédérastie demeure un mystère.  Pourquoi la nudité est-elle de la pornographie pour certains?  Il faut protéger les jeunes du mal, du péché et en même temps, on les encourage dans tous les jeux violents? Les vendeurs de drogues se multiplient. Pourquoi la nudité est-elle plus dangereuse que la violence?  Pourquoi être sexuellement attiré par un garçon?   Pourquoi être assez fou pour vouloir un petit plaisir qui te fait haïr et parfois même emprisonner? 

Les scrupuleux ne seraient-ils pas les pires pervers puisqu’ils cherchent à identifier le mal chez l’autre pour se faire plaisir à le dénoncer et ainsi mettre leur valeur leur propre dominance sur le mal. Un geste de pure projection.

La pédérastie est-elle vraiment néfaste pour les jeunes ou est-ce un moyen de contrôler les individus?  Les victimes sont-ils majoritairement des arnaqueurs puisqu’il leur suffit de raconter les traumatismes victimaires pour empocher de grosses sommes d’argent?

Si on n’avait pas en horreur la pédérastie et la pédophilie, la sexualité pourrait-elle être présentée aux jeunes comme un bien, le développement normal de tout individu?

En parlant de danger, le jeune l’associera -t-il à la sexualité ?  La morale se répand, même si elle est frauduleuse.  Les séquelles dont se plaignent certaines personnes sont  plutôt dues à l’esprit conservateur, à une fausse pudeur exagérée qu’au fait lui-même.  

La stupidité de la réaction de l’environnement ne donne-t-elle pas l’impression que c’est le pire des crimes?  Serait-ce que la morale actuelle est une perversité?  Une hypocrisie ?  Une forme de haine instinctive du corps dissimulée dans des croyances religieuses?  Le fruit de la jalousie des femmes face aux hommes (le fameux pénis convoité de Freud), voulant garder un lien sacré entre elles et les enfants, un lien qu’elles refusent de partager avec le mâle?

Se connaître est fondamental.     Est-ce que la tolérance créerait une société meilleure qu’une société hyper-scrupuleuse? Est-ce que le sexe a vraiment autant d’importance?

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :