Aller au contenu principal

Radioactif 222

décembre 7, 2021

Radioactif 222

30 Octobre 2007

La tolérance.          

Si je n’avais pas eu des fils musulmans, j’aurais pu croire que les musulmans sont tous fanatiques; mais les relations avec eux se sont resserrées.

J’ai pu avec le temps constater que les musulmans sont comme nous tous, quoiqu’il y en a qui sont plus fanatiques que d’autres, surtout chez les Imams et les autres dirigeants. . 

Ces connaissances me permettront de faire la nuance entre musulmans et islamistes. Les fanatiques sont les islamistes, les musulmans sont comme nous, ils vivent leur foi sans devenir fous. Les islamistes confondent la religion à la politique.

La famille de mes deux enfants adoptés  a toujours été tellement formidable que j’en suis venu à la conclusion que ce ne sont pas les religions qui font la qualité de l’âme des individus, mais leur façon de vivre et d’aimer leur prochain.  Je suis devenu de plus en plus un partisan de la tolérance. 

Depuis quelques temps, très bizarrement, je réentends la chanson de The Body guard, la même que j’entendais le premier soir dans l’appartement où Rouhed s’est suicidé comme s’il voulait me dire qu’il ne m’oublie pas. 

Et, depuis quelques semaines, soit le cousin ou Shahed, le plus jeune frère de Rouhed, appellent pour avoir des nouvelles et me réinviter à les visiter. 

30 Octobre 2007

Funérailles de Rouhed.  

Quand Rouhed est décédé, je devais assister aux cérémonies; car il fut vite décidé que les funérailles et la sépulture seraient musulmanes.

À mon arrivée à la mosquée, j’ai rencontré le responsable.  Je lui ai dit : «Rouhed est chanceux.  Il a deux portes d’entrée pour le ciel : Jésus puisque je suis catholique et Allah puisqu’il était musulman.» 

Je croyais avoir été spirituel.  L’Iman ne l’a pas pris du bon côté.  Il ne voulait plus que Rouhed soit inhumé dans la religion musulmane parce qu’il vivait avec un chrétien et que par conséquent, on ne savait pas s’il disait ses prières comme l’exige le Coran. 

Effectivement, Rouhed avait son tapis de prières dans sa chambre.  Je n’en revenais pas, mais j’ai toujours essayé de respecter la foi des individus.  Les choses ont pu se calmer quand son cousin, Choco, qui avait aussi habité chez-moi est intervenu pour jurer que jamais je n’ai essayé de l’empêcher de prier. 

La vie m’a permis de constater que c’étaient les réactions d’un individu et non les règles de sa religion qui en mettait plus qu’Allah lui-même en demande. 

Pour continuer,  j’ai lu le Coran deux fois plutôt qu’une afin de mieux comprendre la religion des autres membres de la famille et à mon grand étonnement,  la vertu principale de Dieu ou d’Allah, si on veut, c’est d’être miséricordieux.

On a du chemin à faire aujourd’hui pour imiter notre Dieu.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :