Aller au contenu principal

Radioactif 194

novembre 9, 2021

Radioactif 194

11 Octobre 2007

Bernard et Paolo. 

J’ai été pris sous l’aile de l’armée parce que j’arrivais grâce à mon intérêt personnel, à faire grossir le nombre des adhérents.  Les records des campagnes d’inscription se succédaient.

Quand j’étais plus jeune, j’aurais bien aimé qu’il y ait des scouts à Barnston.  Je ne sais pas si c’est avant ou après avoir découvert l’étendue de mes désirs pédérastes, mais l’existence de ce mouvement a dû être un petit sacrifice. 

À Lac-Mégantic, ils existaient certainement déjà, mais j’étais beaucoup trop occupé pour être envahi par ce désir.  Il y avait certes quelques petits soldats et quelques camelots qui me faisaient rêver, mais je n’avais pas le temps de chercher à épancher mes fantasmes.  J’étais plutôt absorbé par mon désir de produire de nombreux articles et si possible remplir une page complète du journal quotidien, ce qui ne se faisait pas très souvent, mais ça devint un concours interne personnel. 

Lac-Mégantic est une charmante petite ville.  Au début, j’ai l’impression que je m’y ennuyais beaucoup.  Puis, j’ai rencontré Bernard et Paolo.  Le premier faisait de la boxe et le second, de la mécanique.  C’étaient de bons vivants.  J’ai appris à apprécier la vie…

11 Octobre 2007

Égalité : homme = femme.

Qu’on le veuille ou non, l’idée de déclarer noir sur blanc dans la Charte des droits de la personne que les hommes et les femmes sont égaux, c’est très bien.  Il faut même se demander pourquoi on n’y avait pas penser avant. 

Les féministes diront que toutes nos institutions sont de fabrications mâles et que les mâles sont de par nature des prédateurs ou des dominateurs.  Les hommes diront que les femmes conduisent tout le monde par derrière tout en se lamentant de ne pas avoir accès au pouvoir.  En fait, tout le monde va montrer l’autre du doigt. 

On oubliera facilement que si tout est le fruit de notre civilisation judéo-chrétienne.  Le pire ennemi de la femme, c’est certainement la sexualité dans les religions.   Toutes les religions sont misogynes, en partant.  Un des meilleurs livres sur le sujet est certes Le pouvoir de l’horreur.  On oublie qu’en 1789, la révolution française a eu l’audace elle de déclarer que tous les êtres humains sont égaux.  WOW ! Pas mal plus fort. 

Contrairement aux religions qui croient que nous sommes des anges déchus, on a statué qu’un humain est égal à un autre par le simple fait d’être humain. 

À partir de ce principe, on devrait croire que tous les hommes et toutes les femmes (faut bien le dire pour ne pas avoir de crises de jalousie) sont d’une seule et même nature, l’une n’étant pas mieux que l’autre.  Aussi,  si on pousse le raisonnement, on devrait statuer que tous les humains ont droit de vie et condamner sans détour la peine de mort légale et illégale. 

Si on ne se tue plus entre humains, l’industrie militaire et son complexe industriel s’effondre.   Où  faut-il investir pour que le système puisse subsister ? 

Dans le bien-être des individus, en leur reconnaissant le droit à un minimum qui leur permet d’être dans la grande course au bonheur, une course d’endurance, d’authenticité, d’obstacles, de plaisirs et surtout d’amour. 

Mais, si on regarde ce qui se passe pour de vrai, on constate que les puissants de ce monde, pour augmenter leurs profits et leur puissance, organisent encore des guerres.

Oui l’égalité, c’est vrai quand c’est concret.  Tous les individus sont portés à penser, après avoir bien philosophé, qu’ils sont bien meilleurs que leurs voisins. 

Si l’égalité des femmes est définie par les féministes, par exemple, il faudra peu de temps pour que les hommes et les garçons soient castrés et qu’enfin nous vivions sous leurs règles.

L’égalité hommes-femmes existe en principe depuis le début de l’humanité, il serait temps qu’on la définisse et qu’on se rende compte qu’elle ne peut exister sans l’égalité sexuelle : tu es le seul maître de ton corps et de ton esprit. Un être responsable.

11 Octobre 2007

Le temps d’un mot.          

En dehors des grandes formules ronflantes, il faut dire que l’égalité ne dure pas longtemps.  Juste dire : les hommes et les femmes sont égaux, c’est déjà un problème. 

Dans Réjean, je disais que le problème c’est le «mot». 

N’est-ce pas un bon moment de «ploguer», un petit livre d’à peine 27 pages, une lettre d’amour à Réjean.  Ce petit livre fut payant parce qu’elle a été lue sur les ondes de Radio-Canada, dans le cadre des Ateliers de l’inédit.  Payant aussi parce qu’on l’avait mis à l’étude au Séminaire de Sherbrooke.   Certains professeurs s’en sont servis pour sa poésie, en disant qu’il s’agissait d’un père qui parle à son fils.  Ce qui dans mon cas est très près de la vérité, car ma pédérastie (ne pas confondre avec pédophilie) ressemble étrangement à la paternité.       … 
 
Doit-on dire égaux ou égales ?  Juste prononcer le mot, c’est être sexiste.  Il n’y a peut-être pas que les pédophiles qui ne savent pas parler à une femme. Nous sommes peut-être égaux, mais différents.  Quand on prend plus pour une certaine différence, qu’on le veuille ou non, on est déjà dans un des deux camps.  Sauf que si l’on croit à l’autonomie personnelle, individuelle et responsable, à ce moment-là,  tu vies ta vie comme tu le veux, tant que tu n’es pas violent que tu respectes les autres (Se caresser quand les personnes impliquées sont consentantes est un profond respect). 

Ce n’est plus une question de sexe ou d’âge,  mais d’être un «humain», point à la ligne.  On est encore loin de la notion sociale de l’égalité.  L’égalité serait-elle finalement un équilibre ?  Bouddha serait content.  Lui et la tension de son arc.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :