Aller au contenu principal

Radioactif 114

août 6, 2021

Radioactif  114

12 Septembre 2007

Les vraies questions …   

La Commission sur les accommodements raisonnables ne fait que poser des questions superficielles.  Les vraies questions sont :

Voulez-vous que le Québec soit un pays laïc ?  Voulez-vous que le Québec soit francophone ?  Voulez-vous que toutes les religions soient acceptées à condition qu’elles soient vécues à la maison et au temple seulement?  Voulez-vous que les rites religieux soient obligés d’être conformes aux lois civiles? Croyez-vous qu’il soit possible à l’intérieur d’une religion de respecter l’égalité entre un homme et une femme ?  Croyez-vous que l’interdit sexuel puisse venir de Dieu (car sinon, il n’a aucun fondement) ?  Doit-on voir la sexualité à travers la religion ou les connaissances scientifiques?  Voulez-vous que le Québec soit strictement pacifique? 

Croyez-vous que l’on puisse survivre à l’intérieur du Canada en étant de plus en plus minoritaire? Le Canada respecte-t-il la culture québécoise?  Est-ce possible que nous soyons des Canadiens à part entière et heureux de l’être? 

Sinon, comment devenir un pays sans faire la guerre?  Si nous continuons à attendre serons-nous capables de changer notre avenir à l’intérieur du Canada quand les francophones seront minoritaires au Québec? 

C’est d’abord une question à savoir si nous partageons les mêmes valeurs que le Canada.  Est-ce plus important de respecter ses valeurs que d’avoir plus d’argent?

13 Septembre 2007

Peur des morts.    

Petit, j’avais bien plus peur des morts que des vivants. 

Même si j’étais une faiblesse ambulante, je savais tellement encaisser que je m’en sortais toujours très bien.  Aussi, aie-je aidé à créer une petite «gang» qui se voulait bien dévastatrice , mais qui ne réussit qu’à organiser deux ou trois croisades , se résumant à des courses et des déguisements à n’en plus finir et quelques coups assez insignifiants (des vitres brisées). 

J’aurais bien voulu que se déshabiller fasse partie des rites obligatoires d’initiation, j’aurais pu enfin me rincer l’œil,  mais ce fut une idée rejetée par la majorité et j’avais déjà le sens de la démocratie. 

L’attrait du gang n’a pas fait long feu puisqu’il était plus facile d’apaiser mes curiosités en duo.  Je rêvais de déculotter le monde, mais d’une certaine manière, c’est la vie qui m’a déculotté. 

Elle m’avait doté d’une force que j’ignorais : la curiosité intellectuelle.  Mes obsessions se sont concentrées ailleurs.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :