Aller au contenu principal

Radioactif 96

juillet 16, 2021

Radioactif  96

02 Septembre 2007

IGA de Magog.       

Un exemple de ce qui est inacceptable au Québec : l’IGA de Magog est puni par un tribunal administratif parce qu’il a osé vendre des vins du terroir non autorisés par la SAQ. 

Il faut vraiment avoir du front tout le tour de la tête pour qu’un juge, nommé sur un plan politique, punisse un commerce parce qu’il vend des produits du Québec.  C’est la même chose avec la littérature. 

Les grands magasins vendent presque seulement des produits français ou américains.  C’est ça perdre son identité. 

Un gouvernement qui accepte ça mérite de perdre ses prochaines élections.  C’est peut-être moins pire que le scandale des commandites, mais c’est tout bonnement la même chose : une institution gouvernementale qui a droit de vie ou de mort sur la vente des produits dont elle détient le monopole au détriment des payeurs de taxe qui la maintienne en exercice.

C’est surprenant  que le PQ ou l’ADQ n’aient encore rien dit. 

On n’a pas besoin des autres pour nous détruire, notre mafia légale le fait elle-même. 

Tous les produits du Québec devraient avoir priorité sur nos tablettes, surtout quand notre culture est en jeu.

Pour vouloir un pays, faut reconnaître son identité, ses produits, sa façon d’être. 

15 juillet 2021

La pandémie aura eu au moins ça de bon, l’achat local est devenu beaucoup plus important.

Sur un plan plus global, la pandémie nous interroge sur deux formes de structures sociétales bien différentes : les pays et la mondialisation.

La mondialisation, sans solidarité humaine,  s’est révélé un véritable cancer puisque la strate des riches a su non seulement maintenir son pouvoir, mais le rendre encore plus payant. 

Les pays, voir les régions, sont plus importants puisque leur dimension permet de répondre plus adéquatement aux besoins des humains qui y vivent. Ils n’ont pas les ressources nécessaires pour jouer le rôle qui leur est assigné. La faiblesses des systèmes médicaux est un indice qui ne ment pas.

La mondialisation sert surtout le commerce. Tout est fait en gros, mais les produits nécessaires ne se rendent pas à ceux qui en ont besoin et encore moins à ceux qui ont peu de moyens. On dirait que l’économie fonctionne par strates. Ceux  qui ont déjà de l’argent et peuvent ainsi investir pour s’en faire plus,  et les pauvres, qui voient monter les coûts de la vie, crèvent encore plus de faim.

Par contre, la pandémie a mis en lumière la nécessité de la solidarité humaine.  Ceux qui ne pensent qu’à eux se fichent que la maladie se répande en autant que ce n’est pas dans leur pays ; mais les plus intelligents se rendent compte que la maladie ne pourra être vaincue qu’au moment où elle sera irradiée de la planète.

Avec les changements climatiques, il faut immédiatement que les prédateurs qui cherchent encore à augmenter leur fortune se rendent compte que très bientôt, le coût de ces changements climatiques sera tellement énorme qu’ils n’auront qu’à pleurer sur leur impuissance à ramener une forme de vie climatique normale sur cette terre.

L’économie mondiale doit revoir la fiscalité de manière à ce que nos gouvernements puissent mieux répartir les richesses et donner une chance aux humains de survivre.  

Un individu qui gagne plus de 500,000$ canadien devrait payer des impôts de plus de 80 pourcents pour tout ce qui est excédentaires à ce montant. Cette règle devrait être planétaire donc fixée par l’ONU.  Personne n’a besoin de plus de 500,000 par année pour vivre.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :