Aller au contenu principal

Radioactif 95

juillet 15, 2021

Radioactif 95

31 Août 2007

Sexe et religion.    

Au Québec, on croit dans l’approche religieuse de la sexualité.   À mon sens, la perception religieuse de la sexualité est presqu’identique aux délires parano-schizophrènes, donc, complètement décrochée de la réalité. 

Elle est basée sur le rejet du corps et une dévalorisation de soi, en nous identifiant à un pécheur,   Si tu es une femme c’est une dévalorisation quasi-absolue et permanente.  La femme est symbole de sexualité. Voir le Pouvoir de l’horreur, un livre formidable écrit par une femme psychiatre, Julia Kristeva.

Des éditorialistes comme MM. Martineau et Dubuc présentent les pédophiles comme des malades mentaux.  Ils oublient qu’il existe des sociétés où les caresses même génitales sur un poupon sont vues comme une affection rassurante et plaisante, l’empreinte primaire.  Moins sûr cependant que l’effet serait le même de la part d’un étranger.  Mais, le plus étonnant c’est qu’il n’y a presque pas de suicides dans ces sociétés.  Qu’en disent les anthropologues? 

Le propre du fascisme est d’interdire de parler et de justifier ses horreurs au nom de la recherche.  On sait que le sida serait une erreur faite dans un centre de recherche de la CIA américaine en Afrique parce qu’on voulait trouver une arme capable de vaincre les Vietnamiens.

31 Août 2007

Réprobation.

Je n’appuie pas la pédophilie
, même si je suis pédéraste ou amourajeux, non pas pour des raisons morales, mais des motifs scientifiques : tout individu à une vitesse de développement, même en sexualité. 

Les stages de développement (voir Freud) se présentent à des moments différents, mais ils finissent par être à peu près identiques pour tous les individus, mais ce n’est pas un absolu.  Par exemple, tous ne passent pas par une phase carrément homosexuelle, mais c’est le cas de la plupart. 

Des études plus poussées sur la dilatation des pupilles des enfants ont pu établir que déjà à six ans, on peut déceler avec presque certitude l’orientation sexuelle d’un enfant.  Malgré ce jeune âge, cette orientation est déjà fixée. 

Donc, ce n’est pas une expérience qui modifie la sexualité de l’enfant. L’orientation sexuelle est surtout génétique.  

L’environnement déterminera la facilité avec laquelle celle-ci s’exprimera.  Mieux, Freud disait que nous sommes tous à priori des polymorphes pervers reste à voir ce que la vie fait de nous.


31 Août 2007

Le scrupule rend malade.          

J’ai connu une fille qui me plaisait bien, mais elle préférait un belge.  Son père, un bon monsieur qui croyait un peu trop dans les règles de notre Sainte Mère l’Église, décida que ces écarts n’étaient pas normaux.  Aussi, la força-t-il à passer des tests psychiatriques pour éliminer cet attrait trop prononcé.  Elle fut tellement bien soignée qu’elle a dû divorcer, elle a perdu la garde de tous ses enfants et finalement, après tous les traitements, elle avait mal à vivre en société. 

D’une fille charmante, elle était devenue plus ou moins un légume, mais au moins elle ne s’intéressait pas au sexe.  Est-ce à ce que le gouvernement songe quand il rêve d’une prison-hôpital pour les délinquants sexuels?  Je me suis toujours demandé comment des médecins pouvaient vivre l’âme en paix après avoir détruit une fille non violente pour une morale dont l’excès rend débile. 

Le curé d’Ars avait-il des hallucinations religieuses ou schizophréniques? Où est-ce la même chose ? La morale est ce qu’il y a de plus privé.   Laisserons-nous les pervers de la morale excessive créer nos lois ?

14 juillet 2021

Rien à dire de plus, sinon que les malades qui se prétendent les vertueux ont pris le pouvoir et que la sexualité est devenue un élément très important dans la guerre de religions.

La place du voile en est un exemple majeur de prosélytisme protégé par la Cour du Canada. Il est le symbole de ce que le mâle attend des femmes. Le prôner, c’est promouvoir la soumission féminine et maintenir l’inégalité homme-femme. On prêche une chose et son contraire.

Malheureusement, on confond encore les fondements des religions avec ce que chacune a imposé de plus pour justifier l’existence des rôles de l’homme et de la femme. Les religions croient avoir ainsi « gelé » l’agir humain ainsi que son but et son sens. .

Toutes les religions veulent avoir raison, car avoir plus de disciples signifie plus de richesses. Le rôle de la sexualité n’est pas le même dans toutes les cultures. Les religions prétendent aussi savoir ce qui se passe après la mort.

Parler de l’après-mort ne peut pas être  dangereux d’être confondu, car il n’y a pas tellement de témoins vivants qui peuvent venir affirmer que ce que l’on nous raconte a le moindre sens et la moindre exactitude.

Le génocide canadien

Ainsi, le génocide culturel autochtone au Canada ne repose pas seulement sur les sévices sexuels qui ont certainement existé, mais qui n’ont pas tellement d’importance dans la vie autochtone quand on sait que chez eux la notion du péché de la chair n’existait pas.

Le génocide culturel des autochtones du Canada repose sur le racisme du colonialisme anglais. Enlever l’Indien de dedans l’indien. Lui interdire de parler sa langue et le français.

Pour les penseurs du ROC, les Indiens et les francophones sont des peuples soumis à sa Majesté la reine d’Angleterre qui dirige notre beau pays. Les Canadiens ne sont pas plus fins que les Allemands qui n’ont rien dit quand la saloperie animait la tête des fascistes. Maintenant, on crie à l’horreur, mais on a rien fait quand on a interdit le français au Manitoba et en Ontario.

Quand j’ai visité le Canada, j’ai vu que les Indiens du Canada n’avaient pas droit aux lits des institutions créées pour assister les blancs anglophones en danger ou en voyage, puisque les autochtones devaient coucher sur le plancher des granges adjacentes et non dans les « hostels gouvernementaux ». 

Je ne sais pas si un jour on aura l’intelligence de voir qu’un être humain, voir même être vivant, est la plus belle des réalités.  

Que cet être soit blanc, bleu ou vert, qu’il soit hétéro ou gai, homme ou femme, catholique ou communiste, est la plus grande des richesses de notre système. Quand verra-ton d’abord les qualités avant de toujours chercher les défauts.

Quand l’homme sera-t-il plus respecté que les profits?

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :