Aller au contenu principal

Radioactif 80

juin 29, 2021

Radioactif  80

26 Août 2007

Striptease de la loi 101.   

La situation linguistique au Québec n’a pas tellement changé, même si nous avons, pour encore un petit bout de temps, les écoles linguistiques. 

Depuis l’avènement de la loi 101, les Anglophones, en se servant des immigrants et surtout de la Cour suprême, éliminent un par un les articles qui garantissent la survie du français dans une mer américaine anglophone. 

Le striptease linguistique se poursuit parce que nos partis politiques passent leur intérêt partisan avant ceux de la nation.  Ils n’ont pas assez de vision et d’honnêteté pour mettre fin au carnage, en mettant cette cause au-dessus des préoccupations mesquines des partis politiques. 

Sur le plan de la langue, comme de la laïcité, il ne devrait pas y avoir de dissension ou de compromis.  Ce n’est pas le moment de jouer à la roulette russe avec notre culture.   

Les lois fédérales ont prédominance sur les lois du Québec.  C’est ça le fédéralisme.  On est des marionnettes.  Si on veut s’angliciser pour avoir de meilleurs salaires, on a qu’à continuer à se mettre la tête dans le sable. 

On oublie, que pour être acceptable par tous, la loi 1 a été modifiée et est devenue la loi 101. 

Depuis, on détruit même la loi 101, article par article, en se disant que les petits Québécois bonasses ne s’en rendront pas compte.

Dans un pays du Québec, le français ne sera pas constamment en danger. Il sera la langue d’usage.

28 juin 2021

Ça fait 14 ans que j’ai écrit concernant le danger évident que nous perdions notre culture francophone et laïque.  Aujourd’hui, la différence, les experts confirment ce que je disais.

Tout, dans la Constitution canadienne nous condamne à disparaître comme peuple ou nation. L’éducation supérieure est de responsabilité partagée d’où l’anglais devient essentiel si tu veux obtenir un diplôme dans les universités canadiennes  les plus populaires dans le monde, McGill ou Concordia. Cette intrusion d’ans l’éducation permet de jeter un coup d’œil dans ce qui se passe au secondaire et au CEGEP, sous prétexte de protéger la pauvre minorité anglophone du Québec. Ce qui se passe avec Dawson prouve que ces institutions ne servent pas que la minorité locale, mais à angliciser davantage les immigrants et même les petits québécois embourgeoisés et colonisés.

Le visage du Québec n’a plus rien de francophone. On retrouve partout des enseignes anglaises ou prioritairement anglaises. On a refusé au Parti Québécois d’exiger que  l’affichage soit unilingue francophone parce qu’on ne voulait pas de chicane avec les Anglophones. Ceux qui étaient d’accord avec l’affichage uniquement en français étaient dédaignés par les autres parce qu’ils étaient trop radicaux. Ce « moumounage » nous a menés à un paysage anglophone un peu partout.  Que fera-t-on maintenant pour changer ces résultats?

Et, à l’immigration, on fait croire que l’on manque de travailleurs, alors on fait venir n’importe qui, même ceux qui ne parlent pas français ou qui ne l’apprennent pas.

Nos gouvernements provinciaux québécois ne pensent qu’à l’économie.  On peut faire de l’argent encore mieux en anglais alors pourquoi s’arracher les cheveux pour notre avenir. Demain, on sera de plus riches habitants anglais se remémorant l’époque où nos ancêtres étaient francophones.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :