Aller au contenu principal

Radioactif 20

avril 26, 2021

Radioactif 20

28 Juillet 2007

Racisme.

Au Québec, il suffit de se faire traiter de raciste pour commencer à s’haïr.  C’est presqu’aussi pire que d’être perçu comme un pédophile par la filière «féministe en démangeaison de langues».

L’oncle d’un de mes enfants adoptifs était venu à Montréal, des USA, et il tomba malade.  Il ne lui restait qu’une semaine ou deux à vivre.  On fit appel à moi pour négocier avec les médecins afin de lui permettre d’aller mourir au Bangladesh.

Il fallut se rendre acheter un billet d’avion.  Tout se passait en anglais.  J’ai demandé d’être servi en français et le vendeur, venu des Indes, je crois, commença à gueuler contre moi et les francophones.  

À son avis, tous les séparatistes québécois devraient tous être en prison.  J’en sortais avec la conviction de payer pour mes idées politiques.  Je lui ai demandé, s’il ne voulait rien savoir du fait français, ce qu’il attendait pour aller s’installer à Toronto.

Le Canada est un vaste pays anglophone.  J’avais été «mis à l’ombre», officiellement pour des gestes indécents, pendant que Stéphane Dion présentait, par hasard, sa loi sur la clarté, après avoir encouragé les Anglophones à la partition, ce qui équivalait à mon avis à une incitation à la guerre civile. 

Plus tu montes dans la hiérarchie, plus tu pues …  Une visite très politisée …

Heureusement, quand j’ai pris le métro, et que j’ai entendu des jeunes et des vieux de toutes les races et de toutes les couleurs parler français, je me suis dit que c’était le cas d’un imbécile isolé.

Il y a des bons gars et des trous-du-cul dans toutes les communautés.  Il ne faut pas juger sur une mauvaise expérience. La tolérance a bien meilleur goût.

26 avril 2021

Quand j’enseignais à Val d’Or, les libéraux étaient au pouvoir et notre député était ministre dans ce gouvernement. Or, celui-ci, dont je ne me rappelle plus du nom présentement, accepta une entrevue avec le journal étudiant de mon école puisque j’enseignais à Percival, donc, dans le secteur français d’une école anglaise.  Le directeur  venait d’Angleterre, il était un bon peintre et nous avions d’excellentes relations. Son assistante était  une francophone québécoise libérale teinte en rouge et j’étais perpétuellement en guerre avec elle. Les choses empirèrent quand je suis devenu président de la Société nationale de Val-D’or.

Or, ce ministre dont je ne me rappelle pas le nom et je suis trop paresseux pour faire des recherches maintenant nous révéla sa peur pour le français au Québec. Quand il constata son erreur de franchise, il m’accusa comme beaucoup d’autres parce que je suis indépendantiste d’être raciste.

Quelle stupidité ! J’avais deux enfants adoptifs qui venaient du Bangladesh et mon meilleur ami d’enfance, Galen, était un anglophone. Tout un raciste ! Et, je dois ajouter que les haines raciales sont à mon avis une pure stupidité.

Blanc, noir, bleu, homme, femme tous ont exactement la même base essentielle. Ils sont humains. J’ai essayé de décrire la folie de ces mises en pièces de l’humain dans le tome 3,de mon livre Les derniers amours de Platon, publié à Paris et retiré du marché pour des raisons inconnues, sauf la censure.

Le racisme selon un ami noir avec qui j’étais allé prendre une bière consiste à avoir un comportement différent avec quelqu’un sur la base de la couleur de sa peau. Selon lui ,si je luis achetais une bière cela pouvait être raciste parce que ce geste ne servait qu’à me réconforter dans mon opinion sur moi-même à l’effet que je ne suis pas raciste. Cette discussion m’a toujours hanté. Quand sommes-nous des hypocrites avec nous-mêmes?

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :