Aller au contenu principal

Radioactif 15

avril 21, 2021

Radioactif 15

25 Juillet 2007

Camille.

Quand j’étais très jeune, je tombais facilement en amour avec mes institutrices. 

Ce fut tellement le cas que je me suis rendu chez le curé pour empêcher le mariage d’une de mes belles institutrices.  Ce fut peine perdue. 

Un soir, Mademoiselle a décidé de me garder en retenue pour comprendre pourquoi son petit ange était devenu son petit diable. 

Il a fallu bien du temps, que je balance longtemps le pied devant moi, en regardant le plancher pour que je lui lance toute la vérité au visage d’un seul coup.  «Toi, pis ton Camille !  Je ne veux rien savoir ! » .

Et, je suis parti à la course aller brailler aux anges.  C’est ainsi qu’est mort une de mes premiers amours. 


26 Juillet 2007

L’amour.

Quand j’étais petit, je voulais être un prêtre pour faire plaisir à ma mère, de préférence être un missionnaire, car je voulais connaître intimement les cultures et les hommes de toutes les races. 

J’étais amoureux de la tête de tous les petits gars que je voyais dans les catalogues.  Je tombais en amour non seulement avec mes petits copains, mais aussi avec les petits chinois que j’achetais. 

L’amour est en soi une forme de volupté : la beauté d’un visage, un déhanchement, un rire, un sourire, une flamme dans les yeux, une senteur qui nous séduit, mais l’amitié naît que si elle perdure.   Elle est une boîte à mémoire. 

Dans mon cas, cette volupté fut tout aussi corporelle qu’émotive ou intellectuelle.  Comme je l’ai déjà écrit : l’amour est d’abord l’attraction pour un corps jeune et beau. 

Mais, cet amour est vide, si la création ne s’y installe pas.  Ma plus grande peur fut de manquer d’amour, car notre conscience nous révèle que le système est une mafia légalisée.  Comment croire dans l’homme quand la vie est remplie de violence ? 

N’importe quel animal semble plus intelligent que la bête que nous sommes devenus, nous, les pilleurs de planète. 

Mais, en même temps, il y a tellement de choses extraordinaires qui naissent de l’homme «amoureux ou amourajeux » qu’elles valent à elles seules de «vivre». On dirait qu’il y a une spiritualité dans l’amour qui repose sur la connaissance, l’expérience, le plaisir et l’équilibre.  L’amour est sûrement une puissance électromagnétique.

20 avril 2021

On sait aujourd’hui que les sentiments  sont plutôt une question d’hormones. Tout le monde a le droit de se tromper.

Heureusement aujourd’hui la majorité des gens instruits savent que l’orientation sexuelle est un phénomène génétique. Quant à l’attirance ce doit être une question de vibration. Mon ami Réginald pensait comme Freud. On est attiré par symboles : le rond, la flèche, etc. La vibration  de la personne.

Une chose est certaine la vie mérite d’être vécue, mais est-ce parce que je l’ai toujours eu facile ? Comment vois-tu la vie si tu souffres d’infirmité ou que t’apprends que tu as une maladie incurable ? Ce sont plus souvent qu’autrement des exemples de force et de courage.

Pourquoi y aurait-il quelque chose de conscient après la mort, si on ne peut pas se rappeler de ce qui existait avant notre naissance et souvent on a que quelques souvenirs de notre enfance

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :