Aller au contenu principal

Journal intime 5

mars 24, 2021

Journal intime  5

Après avoir écrit L’État de Grâce, il y a quelque 40 ans, j’ai découvert sur internet, l’histoire d’un important personnage qui vivait en Vendée et qui se comportait exactement comme le président de l’État de Grâce. Un sadique, malade mental  qui aimait voir souffrir les petits gars jusqu’à la mort.

Il ne resterait plus qu’un mur de son château. Encore aujourd’hui, les gens feraient de longs détours pour ne pas passer près de ce lieu maudit.

Ce gars-là trouvait son bonheur dans la torture de petits gars. Impossible de trouver plus malade que lui. 

Intrigué, j’ai lu tout ce que je trouvais sur lui, dégoûté, mais curieux d’en savoir plus. 

Avec Malaise, le groupe policier qui m’a accusé, j’ai perdu le droit à l’internet, même si on a retiré les accusations de pornographie juvénile. Je regarde beaucoup de pornographie, mais toujours dans la légalité. D’ailleurs, on devrait s’assurer d’interdire qu’il soit possible de publier quelque chose d’illégal.

Ainsi, je ne peux pas continuer d’essayer de comprendre ce personnage qui a commencé à me fasciner pour une toute autre raison : suis-je une lueur de sa réincarnation? Pourquoi aie-je  créé un personnage qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un montre qui a existé. Le pire, c’était environ quand mon ancêtre a décidé de venir s’établir au Québec. Cette histoire aurait-elle pu traumatiser mon ancêtre sans y être mêlé?

Est-ce que l’État de Grâce est la lecture d’un inconscient qui explique ma fascination pour la pédérastie et mon obstination à vouloir trouver une façon de vivre sa pédérastie sans que ce soit dangereux  pour les jeunes garçons.

Cette idée m’est venue du fait que mon ancêtre René Simoneau, dit Sanschagrin, vient de cette région de France. Est-il possible de revivre à partir de l’expérience d’un ancêtre et d’y trouver un sens à sa vie?

Ma peur de la violence ou de la domination dans les relations sexuelles s’expliquerait-elle par cette possibilité de réincarnation  psychique?

J’ai perdu une amie, Maggie, qui m’a traité de malade quand elle a lu mon livre. Je l’avais pourtant avertie. L’histoire peut être choquante, mais elle prône la victoire du plaisir sur la violence. J’avais moi-même des réticences, en relisant mon texte pour le remettre à date. Je disais que c’était le plus fou que j’ai écrit, mais j’aimais la forme utilisée.  Comme dans  l’Homo-vicièr, j’aime critiquer la société à partir d’allégories. Malheureusement, je ne suis pas Voltaire pour écrire une merveille comme Candide.

Aujourd’hui, j’aimerais savoir comment ce maniaque est mort. A-t-il été tué? Quel fut son dernier désir? S’il s’est réincarné, peut-il avoir souhaité trouver une solution à sa réalité nettement dégueulasse?

Ce besoin de reprendre une histoire à travers un nouveau personnage, né plusieurs siècles après sa mort, s’est manifesté pour la première fois quand j’ai lu L’œuvre au noir, de  Marguerite Yourcenar.  Je voulais écrire une suite  à partir d’un personnage qui essaierait de comprendre pourquoi les gens veulent absolument tuer ou brûler les pédérastes?

J’aurais bien voulu rencontrer Marguerite Yourcenar, après avoir lu son livre; mais quelques années plus tôt,  j’avais refusé de la voir, ne comprenant pas ce qu’une lesbienne pouvait bien attendre d’un pédéraste.  Elle avait formulé le souhait de me rencontrer à un de mes amis. 

Cela prouve simplement que j’avais et j’ai encore une culture en souffrance. 

Ma vraie souffrance, face à la mort, c’est de ne pas avoir pu voir, connaître, une multitude de phénomènes,  de gens merveilleux, qui ont vécu à la même époque que moi. 

J’aurais aussi voulu faire le tour du globe avant de mourir. Je sais maintenant que c’est déjà impossible.

Espérons que la réincarnation  est possible, même si on ne se rappelle pas de nos vies antérieures.

Note : Le pire, aujourd’hui, je ne me rappelle même pas du nom de ce gars. C’est probablement mieux ainsi

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :