Aller au contenu principal

Journal intime 1

mars 20, 2021

Journal intime 2017-2018

Plus le temps passe, plus je crois aux  individus et dans la beauté de l’humanité ; mais, en même temps, je déteste davantage le système, les gros sous et l’esclavage.

Plusieurs de ceux qui nous dirigent sont des voleurs ou des assassins. À mon avis, le pire crime demeure la vente d’armes et de permettre des guerres pour conserver son pouvoir pendant qu’on nous fait croire que le sexe est le crime des crimes. On a qu’à écouter les informations à la télévision pour s’apercevoir que le sexe a une importance qu’il n’a pas dans la vraie vie. C’est un moyen de maintenait l’esclavage individuel.

Le péché de la chair est une invention religieuse basée sur le besoin de dompter la nature.  Pourtant, rien n’est plus naturel que le plaisir sexuel quoiqu’en disent nos belles âmes étranglées par la morale.

Prétendre à l’existence de ce péché est un sacrilège en soi, car c’est formuler en d’autres mots que le Créateur est un imbécile qui ne savait pas ce qu’il faisait.  

Le propre de l’homme est le plaisir et la religion nous fait croire que son salut est dans la souffrance. L’amour est essentiel pour se valoriser alors que les religions font de nous des pécheurs pour nous manipuler, grâce à la morale qu’elles ont inventée. 

Le système fait mourir de faim et de misère des millions d’individus qui se laisseraient bien sucer pour obtenir les 25,000$ que l’Église a déboursé à ses victimes. Est-ce mieux de devoir travailler 15 heures par jour dans des conditions souvent abominables que se laisser sucer ?

En tous cas, c’est sûrement plus agréable de jouir que de travailler pour un faible salaire.

L’âge ne change rien quant à ce que l’on ressent, que l’on soit adolescent ou un adulte, quand on se fait masturber ou sucer, c’est très agréable. 

Le gars que l’on nomme victime à cause de l’âge a les mêmes sensations qu’à 40 ans et ce n’est pas de la douleur. Victime sexuel sans violence rime avec fraudeur. 

Même le système judicaire est partie prenante de cette fraude émotive où l’on nous fait croire que d’avoir du plaisir est un péché.

Peut-on voir sa vie s’effondrer parce qu’on a connu du plaisir ?

Il est vrai que si on est dans un milieu scrupuleux, on peut croire que l’on a commis un crime parce qu’on se le fait entrer dans le cabochon depuis la tendre enfance. 

Est-on obligé de croire dans le péché? On ment certainement quand on prétend qu’un geste sexuel peut changer une vie.  On est en train de créer une section de mafia légale qui fait du chantage une vertu.

Quand on est jeune le sexe est loin d’être une obsession. Le sexe n’occupe qu’une toute partie de nos vies, mais on le présente comme s’il en était la quasi-totalité.   L’obsession sexuelle est une maladie mentale d’adulte.

Pourquoi ne pas pouvoir profiter de son ouverture d’esprit vis à vis la prostitution pour ne pas vivre les souffrances de la pauvreté ?  Si les dirigeants faisaient en sorte que la pauvreté n’existe pas, personne ne songerait à la prostitution pour s’en sortir.

Entre crever de faim est partager son corps sans violence, le choix est facile; mais l’interdit est bourgeois, il ne se présentera jamais à quelqu’un qui est riche.

La pauvreté devrait être la priorité de nos gouvernements pour l’éliminer dans leur pays. Ta valeur ne repose pas sur l’argent que tu vaux, mais sur ton état d’être humain.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :