Aller au contenu principal

Origine du mont pédophilie

mars 4, 2021

Je lisais hier sur Slate que les féministes avaient permis de passer de la pédophilie à la pédocriminalité.  

Donc, au lieu d’aller vers une société plus ouverte, en instaurant les nuances entre la pédérastie  (sexe entre un(e) adulte et un(e) adolescent)  et la pédophilie, sexe entre 0 et 10 ans, on refuse cette nuance fondamentale pourtant établie par la science afin de continuer de faire peur avec le mot sexe.

 Pas question de reconnaître le droit aux adolescents  à leur intégrité physique et morale, leur droit de décider de leur  morale sexuelle. 

On semble oublier pourquoi les féministes  du Québec ont inventé le mot pédophile. On ignore qu’au moment où est survenu la décriminalisation de l’homosexualité les discussions faisaient rage à savoir ce que l’on faisait de la pédérastie. Le problème résidait dans le fait que les pédérastes, dont j’étais un  porte-voix,  refusait de reconnaître que la situation existait aussi chez les femmes. Ce n’était pas brillant, mais c’est ce que l’on croyait.  Même si cela était plus rare, les féministes voulaient que l’on reconnaisse aux femmes le même droit à la pédérastie qu’aux hommes.

Or, les féministes  comprenaient également  un groupe particulier : les lesbiennes. Ce sont celles-ci qui enseignaient que les femmes avaient toujours été sous le joug du paternalisme et de la dictature mâle. Ce sont elles qui ont inculqué à une bonne partie des féministes, la haine absolue des mâles.

Y a-t-il eut des mariages de lesbiennes conventionnels comme ce fut le cas chez les gais. On se mariait en espérant changer en cours de route.

Se sentant rejetées, les lesbiennes ont inventé le mot pédophiles parce qu’il était non genré.  C’est drôle que l’on essaie de faire disparaître la pédérastie ,une réalité humaine qui a toujours existé et que j’avais  moi-même renommée dans le Berdache (journal gai) l’amourajoie, car les participants sont des amourajeux, soulignant ainsi que ces rapports sexuels se vivent habituellement comme un jeu, en contrepoids à la création du terme « pédophilie ». Une réalité qui n’existe pas dans la réalité telle qu’on la définit aujourd’hui.

On peut être tout, sauf pédéraste, comme au Moyen-Âge.  Et on appelle ça de l’évolution.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :