Aller au contenu principal

La Thérèsa 5

janvier 22, 2021

Théâtre 20

Thérèsa 5

                                           Traitement

Alphonse Caouette a 20 ans. C’est un prospecteur qui aime prendre un coup et se battre d’où son surnom de « Lion du Nord ».
      
Un soir, dans une taverne, il se porte à la défense d’un Indien et blesse grièvement l’un des assaillants. Il est arrêté et condamné à trois mois de prison. 

Partageant une cellule avec un autochtone, il a pu constater que les Indiens et les Francophones sont très mal traités en prison en Ontario. Révolté, il se promet qu’il aidera ces deux minorités à se faire respecter.

Caouette, effectuant son travail de prospecteur, arrive sur le bord d’une rivière où deux Indiens maîtrisent de force un missionnaire qu’ils menacent de tuer parce que ce dernier a baptisé la fille aînée du chef de la tribu, sans sa permission, voire son interdiction.

Caouette intervient et reconnaît ce chef. C’est l’Indien qu’il a secouru dans la taverne. Puisque le prêtre est son ami, le chef, en reconnaissance pour lui avoir sauvé la vie, le laisse partir avec le missionnaire.

Caouette en profite pour faire comprendre au prêtre que la charité exige le respect des traditions de ceux qui ne partagent pas le même point de vue.

Entre-temps, la maison des Caouette devient un refuse pour les missionnaires et les Indiens qui, l’hiver, sont pris dans la tempête.

Il ne refuse personne et n’hésite pas de vider ses réserves de nourriture pour leur venir en aide. Caouette aime leur culture. Il est déjà un héros chez les Cris. On lui remet d’ailleurs une plume d’aigle, le signe de l’amitié le plus élevé chez les Cris, lors d’une soirée de danses indiennes, devant sa cabane en bois rond.

 
                ———————————————
Il rencontre par hasard, à la sortie de l’église, une femme qui le fascine. Puisqu’elle va à la messe tous les jours, Caouette décide d’en faire autant pour la revoir. Il est littéralement hypnotisé.

Plus tard, il se décide de la demander en mariage. Elle refuse à cause de sa réputation de bagarreur

On le revoit à la taverne durant une bagarre générale. Caouette prend tranquillement sa bière. Il rencontre toujours sa bien-aimée à l’église, même s’il ne lui parle que très peu.

Un petit peu plus tard, il se risque à nouveau à la demander en mariage, mais elle refuse toujours, cette fois, sous prétexte qu’il consomme de l’alcool. 

Ses amis ont beau, ensuite, le supplier, rien à faire. Caouette refuse toujours de se rendre à la taverne. Il interdit même dorénavant toute boisson dans sa maison. Il lit sans arrêter sur la prospection et les mines.

Finalement, il décide de redemander la main à sa belle qui cette fois accepte, à la condition qu’il se trouve un bon emploi. Il s’engage au CN comme contremaître.

Caouette est un bon époux. Il aide sa femme à élever les enfants. On le voit faisant la vaisselle, donnant un bain dans une cuve aux deux enfants (un gars de 10 ans et une fille de huit ans) et finalement, dire le chapelet.

Dans la maison, c’est la femme qui donne les ordres.

                ————————————————————- 
      
Le Père Couture se rend au village indien en compagnie de Marcel, le fils aîné de Caouette, maintenant âgé de 16 ans, puisqu’on l’a prévenu de l’agonie du chef. Ce dernier avant de mourir confie une carte au Père Couture, marquant l’emplacement de trois importants gisements d’or dans la région. Informé, Caouette se rend sur les lieux et constate l’existence de larges veines d’or de surface, aux emplacements indiqués par le chef.

Le Père Couture essaie de persuader Caouette de la possibilité d’exploiter ces trésors afin de fournir aux Indiens une alternative future puisque leurs terrains de chasse sont de plus en plus détruits par les coupes forestières. 

Mme Caouette a le dernier mot : « Puisque c’est la Volonté de Dieu », Alphonse doit s’exécuter. Caouette laisse son emploi au CN.

Caouette (claim) marque les droits d’exploration sur ces terrains en compagnie de Marcel et un ami de ce dernier.

Ils partent ensuite pour la ville afin d’enregistrer la découverte et chercher des moyens financiers pour l’exploiter même s’il est sans ressource financière.

Un de ses ex-patrons, qu’il rencontre dans un restaurant, lui suggère de transiger avec Lee Mines qui exploite déjà avec succès une grosse mine d’or à Timmins.

La séance de négociation avec Lee Mines est très serrée. Lee Mines a trois ans pour ouvrir une ou des galeries souterraines et aménager un petit moulin d’extraction, sinon le territoire et le résultat de tout ce qui aura été entrepris deviendra propriété de Caouette.

Lee Mines entreprend l’exploitation (une galerie, un moulin aménagé du côté sud-ouest de la rivière Suicide), mais deux ans plus tard, il décide d’abandonner les travaux sous prétexte que le gisement n’est pas assez riche. Caouette n’y croit pas. Il prétend que Lee Mines a trafiqué les données.

Comment opérer la mine? 

Caouette persuade d’abord des hommes d’affaires de Hearst d’investir. Il a de la difficulté parce que plusieurs prétendent que si Lee Mines a abandonné, c’est ce qu’il n’y a rien de mieux à faire.

Un ami francophone met Caouette et le Père Couture en contact avec un groupe d’hommes d’affaires du Lac St-Jean. Ceux-ci se regroupent en syndicat minier et investissent dans la mine. On décide que cette mine s’appellera La Thérèsa en hommage à Ste-Thérèse-de-Lisieux et aussi parce la fille de Caouette s’appelle Thérèse, ce qui permettra de dissimuler les intentions trop religieuses au goût des autorités ontariennes.

Caouette entreprend les travaux avec une dizaine d’hommes. De plus, il décide d’aller en faire la promotion au Québec. Il rencontre des individus lors de réunions de cuisines ainsi que des hommes politiques de l’Union nationale qui investissent personnellement.

Caouette met même sur pied, voyant le succès de ses entrevues au Soleil de Québec, une petite revue qui servira de liens avec eux sans à avoir toujours à se déplacer

Les actionnaires organisent une expédition pour la coulée de la première brique d’or.

Tous les travailleurs sont célibataires. Un ou deux volent facilement de l’or. L’un d’eux se fait pincer et il est chassé du site. Il se promet de se venger de Caouette.

                             __________________________

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :