Aller au contenu principal

Les derniers amours de Platon 13

juin 15, 2020

Les cinq plaies du système.

Platon était à nouveau, confortablement assis avec l’Oracle de Delphes, dans la forêt des dieux. Celui-ci se transforme pour mettre de la couleur dans la discussion. Cela qui permet à Platon de mieux visualiser le monde passé ou futur.

L’oracle

Seul le présent existe vraiment. Tu ne dois pas virer fou quand je te montrerai l’avenir.

Malgré l’avertissement, le grand sage Platon resta pantois quand il essaya l’internet pour la première fois. Comment une si petite machine pouvait-elle avoir autant de précision ?

Platon

Est-ce qu’on peut voir des nus avec cette machine ?

L’oracle

Autant que l’on peut souhaiter. Cependant, le système judiciaire inventera des interdits au sujet de ce qu’il  appellera la pornographie juvénile.

Cette notion élastique permettra ainsi de contrôler en sourdine tout ce qui s’écrit ou se voit. Ce sera aussi un moyen d’éliminer la vie privée.

On commencera à faire croire que l’on veut protéger la jeunesse ; mais ça deviendra vite un moyen de régenter la sexualité adulte.

On s’en servira pour anéantir la liberté d’expression, en ostracisant tous les gens que l’on prétendra « pédophiles ». À elle seule, l’accusation de pédophilie sera pire qu’une exécution. Les commérages empêcheront même les gens de demeurer amis avec une personne soupçonnée de pédophilie. La peur de la pédophilie sera une forme d’hystérie collective pire que ce décrivait le livre 1984, quand on décidait d’éliminer toutes traces d’un individu.

On deviendra assez fou pour emprisonner un gars qui aura acheté une poupée sexy en Chine.

Les règles sexuelles permettront à mettre à exécution la folie des religions en ce qui concerne le sexe.

Leucippe

Ça n’a rien de bien intéressant à côté de la physique. Les atomes. Nous ne sommes qu’une soupe aux pois géante. Le monde matériel est fait de ces petits cristaux, plus petits que ce que notre œil peut voir. Il faudra des milliers d’années avant que certains reconnaissent cette vérité. Nous ne sommes que différentes énergies devenues froides. Des énergies en perte de vitesse. Des énergies condamnées à disparaître ou à être récupérées par d’autres systèmes. Nous serons avalés par d’autres univers.

Galilée

Par le trou noir dans la Voie lactée ? Il faudra combien de siècles ?

Platon n’était pas un savant mathématicien. Il dut  faire appel à Pythagore pour vérifier les calculs. Mais, Pythagore comprit mal la question, ce qui explique peut- être sa réaction.

Pythagore

Nous possédons, sans le savoir, une mémoire collective, mais je suis trop occupé à calculer mon théorème pour te répondre.

Platon (reprit)

Je veux seulement savoir si la philosophie marquera positivement la marche du monde.

En réponse, Pythagore demanda à Platon de consulter Wikipédia. Ce qu’il fit.

Wikipédia

Les sociétés évoluent comme les individus. Elles sont enfantées par les cultures. Plus elles sont ignorantes, plus elles sont religieuses, plus elles sont sauvages. L’histoire de l’homme est souvent basée sur la régression.

L’Histoire est un cycle éternel comme Prométhée, condamné à rouler sans cesse sa bosse.

L’homme retourne souvent à l’ère des cavernes à cause de ses religions. Il lui suffit d’avoir peur. La crainte rend fou. Freud appelait ça, la régression.

Si tu veux devenir riche, crée ta religion. Il y aura toujours des gens assez crédules pour te croire. Les gens  aiment se croire pécheurs. Ils ne savent pas en quoi ils ont péché, mais la contrition leur permet de se revaloriser, car ils se promettent de faire mieux que dans leur passé. Ils mettent presque toujours le mal sur le dos de la sexualité. Puisque nous sommes tous des êtres sexués, c’est très facile de se croire mauvais parce qu’on est sexué. Il suffit d’un désir pour être déjà un pécheur. Et, personne ne peut passer une vie sans connaître un appel de la nature.

Platon

Les gens sont assez fous pour croire dans le mal quand il s’agit de sexe ?

Wikipédia

Si l’homme était intelligent, il ne réélirait pas des tatas qui maintiennent une économie de guerre.

Je reprends. Chaque individu est le fruit de son ADN. Il est presque en tout point identique à celui de ses géniteurs. La sélection est naturelle, un phénomène en grande partie chimique.

L’oracle

Veux-tu dire que la vie dépend uniquement des résultats d’une course entre des spermatozoïdes et le choix d’un ovule ?

Wikipédia

La seule vraie différence entre les êtres est leur  cerveau. Nous sommes tous psychiquement et physiquement pareils, mais nous ne développons pas tous nos qualités et nos défauts de la même façon.

Il faut s’adapter pour survivre. Souvent, nos actions dépendent strictement de l’action de notre cerveau. Notre perception est tellement grande que l’on crée ce que les psychologues appelleront l’inconscient.

À l’adolescence, le garçon voit sa vie être modifiée par la testostérone. Il ne sait pas pourquoi, c’est un sujet tabou, mais il se met à éjaculer. On essaie dans les religions d’y voir du mal. C’est normal, car on confond le sperme avec une partie du cerveau ou de la moelle épinière. C’est pourquoi on prétend que l’orgasme est une petite épilepsie. Il faudra des siècles avant que cette interprétation religieuse soit vue comme une pure absurdité. Et ce n’est pas la seule que nous livrent les religions.

L’attraction amoureuse est souvent une question de senteurs, de formes, de regards. On appelle ça la séduction, sauf qu’un homme n’a pas à s’ouvrir la queue comme un paon… même si plusieurs rêvent de se faire allonger le pénis.

C’est fou de voir tous ces gens qui n’acceptent pas leur corps comme il est. Ce sera la raison la plus profonde pour laquelle les humains rejetteront le corps et accepteront que le sexe puisse être le mal, alors qu’il est le plus grand des plaisirs.

On vivra toujours les peurs folles inventées les religions.

Notre réalité dépend de notre cerveau. Il est unique comme notre environnement. De là, notre propre réalité. L’homme naît seul, vit seul et meurt seul, mais il réagit à son environnement.

La réalité sociale est différente pour chacun et elle nous échappe ; car, ce n’est pas nous qui choisissons notre milieu de naissance, ceux que nous côtoyons, mais c’est, je dirais, la seule chose dont nous soyons, malgré tout, en partie responsables. C’est nous qui réagissons.

Avec l’âge, nous sommes responsables de ce que nous faisons de nous. Plus nous nous connaissons vite, plus vite nous sommes autonomes. C’est pourquoi Socrate nous a appris. « Connais-toi toi-même ! »

Ce savoir transforme notre agir. C’est pourquoi la censure existera toujours à cause des religions, mais ce sera surtout le propre des féminounes du Québec. Même l’UNEQ, en quelque sorte le syndicat des écrivains du Québec, bannira Simoneau parce qu’il se bat pour la liberté sexuelle absolue, pourvu qu’il n’y ait pas de violence ou de domination dans les relations, mais un consentement mutuel clair. Incroyable que ce mouvement et la Commission des droits de la personne ne fassent pas respecter la liberté d’expression. C’est leur raison d’exister.

Socrate (en retard)

On m’appelle ?

Wikipédia

Non, c’est à mon tour de parler.

Wikipédia

(qui oubliait que Platon ne peut pas avoir la connaissance de l’internet et du futur)

Le problème avec les féminounes, c’est qu’elles retardent l’évolution des garçons avec leur paranoïa féminine face à la sexualité.

Pauvres femmes, on leur dit, depuis leur tendre enfance, de faire attention aux hommes, ces cochons. Pour se protéger, elles voudraient que les gars se comportent comme des filles. Elles ne comprennent pas pourquoi, pour elles, le sexe est le mal, la saleté, la perversion, alors que pour les gars, le sexe est un besoin, un plaisir innommable. Et, les gais ne sont pas capables d’imaginer un couple, sans imiter un couple hétérosexuel. Comme si le rapport entre deux hommes, leurs intérêts, leurs valeurs sont les mêmes que dans un couple hétérosexuel.

Vive l’égalité ! Si on a l’intelligence de concevoir et accepter les différences entre l’homme et la femme.

Dès qu’il y a avait l’apparition d’un enfant, dans un couple non marié, ce fut toujours la femme qui en a payé chèrement le prix. D’abord, par sa réputation, puis en lui rendant la vie impossible. Si les femmes sont paranoïaques aujourd’hui, c’est à cause des mâles, des religieux en particulier. Les femmes seront égales à l’homme, le jour où elles seront aussi fières de leur vagin que l’homme l’est de son pénis.

Chez les gais, le sexe anal deviendra plus important parce que ce sera le plus payant, à cause des sites pornographiques, mais en même temps, ce sera la pire dégradation de la beauté dans la sexualité. Le sexe deviendra un simple plaisir parce qu’on l’aura vidé de l’essentiel, l’amour.

Certains disent que la vie est le fruit du hasard, d’autres qu’on la doit à Dieu ; mais en réalité, ce n’est que le mariage d’un spermatozoïde et d’un ovule. Un hasard intelligent. Une telle énergie est attirée ou repoussée par une telle autre. Les règles de l’attraction existent depuis toujours. Attraction-répulsion. Bouffer. Seuls, les plus forts survivent à cette grande course. Il suffirait d’en connaître  la recette pour savoir de quel bébé il s’agira.

Comment s’effectue le choix, c’est un processus qui nous dépasse encore ? Votre mythologie voyait trois vieilles, les Moires, qui tissaient la vie des gens à la naissance, durant la vie et à la mort. C’est une belle figure imaginaire. Elles font partie de la religion. La religion est une illusion. Un essai d’explication. Rien d’autre.

Platon

Ainsi, si j’ai bien compris, le choix s’exerce entre des milliers de spermatozoïdes et un seul ovule.

Wikipédia

Oui ! C’est pourquoi les distinctions fondamentales entre l’enfant et les parents sont très rares. Les changements sont mineurs comme l’orientation sexuelle, le sexe, la couleur des cheveux.

Les vrais changements ne se produisent qu’après de longs siècles d’essai et répondent aux nécessités de la survie. Tout animal évolue de façon à s’adapter à son extérieur.

Ainsi, d’une certaine façon, on peut dire que l’homme est prédestiné, dans le sens, qu’il n’a pas un mot à dire, quant à ce qui le compose. Il est en quelque sorte une feuille de l’arbre, un grain de sable dans l’univers.

Platon

Tu ne m’as pas encore dit si la philosophie servira à améliorer le sort de l’homme.

L’oracle

Les hommes se sont eux-mêmes condamnés à la destruction. Ils ont donné naissance à cinq grands fléaux ou cancers sociaux : le complexe militaro-industriel ; la pharmaceutique et l’assurance ; le pétrole et l’industrie automobile, le monde financier et, finalement, les multinationales qui ont formé le marché de la bourse pour mieux exploiter les travailleurs.

Qu’on le veuille ou non, il y aura toujours des classes sociales. Même que certaines religions auront créé des castes. Le tout forme ce qu’on appelle le système. Un moyen légal et moral de tuer, de voler ou de violer la vie des gens. La mondialisation est une nouvelle façon, en utilisant d’autres mots, pour faire revivre ou plutôt continuer l’esclavage. L’individu au service de la finance.

Marx

Je vous l’avais bien dit. Le communisme…

Oracle

Le communisme aurait été un bon système s’il ne s’était pas mis à tuer et voler les membres de son propre peuple. Au lieu d’être exploités par les étrangers, dans le système communiste, ils sont exploités par leurs propres frères.

On a poussé la paranoïa jusqu’à la folie, soit jusqu’à ce qu’un enfant dénonce ses propres parents. Comme les féminounes du Québec voudront qu’on le fasse pour les pédophiles. Comme si les gens décidaient de naître ainsi. La haine est aveugle.

Simoneau

(interpelé par l’emploi du mot féminounes)

Les féminounes veulent que l’on dénonce tout acte sexuel. Une bande de malades qui reçoivent l’argent des contribuables, grâce à l’argent versé par les  gouvernements. Ce sont elles, avec les gouvernements, qui tuent la culture, car, elles entretiennent la censure.

Elles sont dégénérées, arriérées. Ce ne sont pas des

femmes, fières d’être des femmes ; mais des peurs ambulantes. Elles ont peur de la sexualité. Le discours des curés s’est fait chair en elles. Il faut revenir au vrai féminisme. Les féminounes s’imaginent que tous les hommes sont des Barbes…

Henri VIII (qui a entendu Barbe-Bleue)

Rome a toujours eu une position carrément débile concernant la sexualité. Ils inventent les saints presque toujours à partir de leur chasteté contre nature. On dirait que la vie est moins importante que la chasteté.

Un docteur (non identifié)

Tout le monde sait que ça peut être dangereux pour ta santé si tu n’évacues pas le trop-plein de spermatozoïdes. Ou tes rêves s’en chargent ou tu dois le faire toi-même. La masturbation combat le stress et par conséquent, le cancer des testicules ou de la prostate. Il suffit de lire un peu pour comprendre que les positions religieuses reposent sur l’ignorance crasse. Elles constituent un danger.

Ces vieux séniles du Vatican ou autres religions professent toutes les mêmes stupidités. Ils peuvent bien combattre le condom, à leur âge, ils n’éjaculent probablement plus. Que se rappellent-ils de leur adolescence ? Ils seraient mieux de laisser parler la science plutôt que de continuer à nuire au combat contre le sida.

Ces malades de la chasteté sont responsables en grande partie du fait que les maladies sexuelles se répandent à un tel rythme. Quand comprendront-ils que leur abstinence sexuelle est carrément stupide ? Que la peur de parler de sexualité est le moyen le plus certain de créer des déviants de toutes les sortes. Quel encouragement à l’hypocrisie !

L’abstinence pouvait sembler une voie sublime lorsque l’on ne connaissait rien, mais aujourd’hui, on sait que c’est complètement idiot. Il n’y a rien de sublime à être chaste. Et, si c’est par peur, c’est une forme de paranoïa et non de sainteté.

Simoneau

Mais, cette folie furieuse se propage même dans des pays prétendument éduqués. On se sert des sentiments et de l’éducation pour laver les cerveaux dès la tendre enfance. Pendant qu’on fait peur aux gens avec la sexualité, on peut continuer à voler des milliards à la classe moyenne.

Oracle

Est-il déjà trop tard ? Les menteurs ont tous les pouvoirs.

Simoneau

Le cinquième pouvoir fait maintenant partie de la grande tricherie. Faites des arnaques ! Prétendez que les fraudes du système sont des crises financières ! Nous savons que vous êtes des bandits, des assassins en collet. Mais, vous avez le système judiciaire dans vos sacoches. La brutalité est à votre service !

L’oracle

Les nerfs, le petit Moineau ! Tu ne pourras jamais changer quoi que ce soit. Tu n’as pas un sou, alors que les vrais bandits sont bien organisés et milliardaires.

Simoneau (gêné d’être aussi impuissant)

C’est vrai, mais ce n’est pas une raison d’arrêter de vouloir arrêter d’essayer d’améliorer les choses. Si on mettait de côté la folle interprétation de la sexualité, on pourrait s’attaquer au vrai problème de la violence et de l’inégalité entre les hommes et les femmes.

Il est invraisemblable que l’égalité homme femme ne se soit pas encore réalisée. Le mouvement féministe, et non féminoune, est la plus grande révolution sociale. Si on avait l’égalité homme femme, certaines religions devraient revoir leur façon de penser ou disparaître.

Fatigué, Platon retourna chez lui sans avoir la réponse à sa question.

Platon s’achète un petit esclave.

Comme il fallait s’y attendre, quelques années plus tard, les sentiments entre Virus et Platon avaient changé. La passion avait cédé la place à l’amour.

Platon passait des heures dans la forêt à discuter du sort de l’humanité ou voguait à ses occupations quotidiennes : enseigner et préparer le jardin.

Virus se plaignait de ne pas voir Platon assez souvent.

Virus, lui, aimait de plus en plus se faire masser par un voisin qui lui rendait souvent visite, et surtout, visionner des scènes pornographiques imaginaires, grâce aux fines herbes qui poussaient près de sa demeure. Un petit film intérieur appelait une petite masturbation.

Virus savait que c’est tout à fait naturel que d’être invité au festin de la concupiscence quad tu es jeune. Le contraire crée des frustrés qui essaient d’imposer leur morale aux autres.

À vrai dire, la chasteté de Platon commençait à lui tomber sur les nerfs.

Il aurait bien aimé se faire sucer de temps en temps, mais Platon était absent quand le désir pointait du nez.

Virus (frustré)

  • Si t’étais là, je n’aurais pas besoin de me faire plaisir seul, tu pourrais m’aider à entretenir ma virilité, avait dit Virus, un soir, qu’il souffrait encore plus de l’absence quotidienne de Platon.

Platon l’avait alors accompagné dans le plaisir ; mais le lendemain, matin, quand il voulut cajoler son petit Virus, celui-ci se couvrit immédiatement, laissant présumer que ce n’était qu’un désir passager.

Platon se rendait plus souvent dans la forêt des dieux, sans se douter qu’il s’écartait ainsi de plus en plus de son petit Virus.

Virus devenait plus insensible aux charmes de Platon ; alors que Platon croyait que Virus préférait son abstinence. Les                 bonnes              intentions            sont     souvent      causes   de confusion, surtout lorsque l’on pense pour l’autre et que l’on s’imagine tout comprendre.

Platon n’interdisait pas à Virus de perdre son temps, mais il aurait préféré le voir prendre des marches, question de combattre l’obésité. Platon constatait que Virus prenait dangereusement du poids. Platon savait aussi que le travail permet au cerveau d’être plus sain et plus actif.

Malgré ses défauts, Platon pardonnait tout à son petit Virus.

« Plantons des légumes », ce sera mieux pour notre esprit, disait le vieux sage. Il faudra ensuite les vendre au marché. La marche est bonne pour la santé.

Mais, Virus n’était pas impressionné par les « marchez » qu’il entendait. Il préférait « mâcher ».

L’agriculture était presque tout dans la Grèce antique. Avoir une ferme était un signe de richesse pour la très grande partie de la population.

La ferme, le « Ranch à Platon », n’était pas comme celle de bien des aristocrates, c’est-à-dire qu’elle était plus que sa résidence secondaire, c’était un îlot de paix. Et, à  son âge, pour Platon, le jardinage et le chant des oiseaux étaient une forme de passe-temps, comme aujourd’hui pour bien des retraités.

Les visites chez les dieux le fatiguaient de plus en plus, surtout que les dieux immortels se faisaient souvent un devoir de le promener à travers le temps, question de lui révéler qu’il y aura toujours des guerres dues à l’avidité de quelques-uns. Par contre, Platon aimait bien la philosophie de Zeus.

Zeus

Les hommes intelligents se contentent de ce qu’ils ont pour être heureux. Ce sont les vrais philosophes. Vivre et laisser vivre, s’occuper, s’accepter et profiter de chaque instant. Malheureusement, la richesse se concentre ordinairement entre les mains des plus ignobles, ceux qui dominent le système.

La peur du futur laissait présager qu’un jour les gens vivraient en fonction de l’après-mort. En faisant croire au grand voyage dans les enfers, et plus tard, à la résurrection, les religions pouvaient inventer des normes pour avoir accès au nectar et à l’ambroisie de l’immortalité.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :