Aller au contenu principal

Peace and love.

janvier 13, 2020

Au nom de mon enfance
de la solitude
du gouffre de la foi
du viol religieux des consciences
en plein visage
je vous flanque mon pénis
étendard des droits de l’homme
et je vous crie :
Peace and Love.

À vos usines aux odeurs pernicieuses
l’esclavage du travail
les cadenas des règles sociales
les prisons de la foi et de la peur
je vous oppose Love.

Courir nu sur le bord de la plage
faire l’amour sur le gazon
convoiter toutes beautés
créer des paradis
retrouver l’homme, enfin!
Peace and Love.

À l’enfer de l’humiliation
les cris de la révolte
la futilité de votre argent
vos croyances, vos péchés…
Non! Cent fois non!

Vive les châteaux en Espagne
constructions malhabiles de nos rêves
fierté de nos vices convertis en vertus
Peace and Love.
Peace

Finis les Vietnam
finis les Tchétchénie
finis les Rwanda, les Darfour
fini les Tibet et les Québec
finies les guerres de religion
finies les dictatures des énergies essentielles
pour sauver l’économie basée sur la guerre.

Israéliens, Palestiniens
se chamaillent
de dictature morale en dictature morale
pour assouvir leurs Dieux désincarnés.

Peace

L’Homme est un corps qui souffre
l’absence de communion
l’absence d’un vrai Dieu d’amour.

L’homme est aujourd’hui un être
catégorisé
classifié
sectorisé
divisé
absence de droits humains authentiques.
Un petit profit à empocher
un petit fidèle à berner
un petit rien à jeter
s’il ne rapporte pas… quelques piastres…

L’oubli quotidien :
L’amour et la liberté
l’amour et la solidarité
seuls pouvoirs de la pauvreté.
USA et cie
Vous vous êtes glissé dans mon lit
une bombe dans les yeux
des morts et des morts
à n’en plus finir gisaient
près de mon corps blanc de peur.

Quand cesserez-vous de jouer à la guerre
pour reconstruire des villes, des pays
que vous vous amuserez à redétruire
nourriture essentielle de dépenses inutiles
dragon qui s’autobouffe pour garder l’équilibre?

Allez-y, bande de salauds
faites-le sauter cet hostie de globe
vous l’aurez
votre autorité
votre prestige
votre puissance.

Mais il sera trop tard
votre conscience endormie
la terre se sera régénérée
en se débarrassant de l’homme
ce psychopathe intemporel.
À vous de vous réveiller plus vite
tant qu’il en était encore temps.
C’est bien ce que vous dites?
La liberté court les rues
flambant nue, six flics au cul
je l’ai vue l’autre jour
avant de voler son pain
elle avait l’air bête
notre liberté.

On aurait dit qu’en plus de ne pas se coucher
elle n’avait pas cessé de se torturer elle-même.
Je sais bien qu’elle est tombée de son estrade
je sais bien qu’elle passe son temps à l’usine
elle en a assez de devoir se cacher pour se masturber.
Mais… mais…

Est-ce une raison?
N’est-elle pas bien chez-nous?
La liberté!

Allez voir ailleurs, vous allez voir…

Évidemment, elle traîne
avec les squeegees, les punks, les yo’s
en plein été, dans les parcs, devant les enfants, nue
au nez des Américains venus nous reluquer
nous entendre parler joual.

Elle peut bien brailler, la liberté
elle se ramasse avec les autres
en prison, à Bordeaux.
Elle nuit au commerce touristico bed-inn.

En tôle, elle se fait haïr
elle ne se lave pas.
Les autres doivent mettre ses guenilles
prendre ses pieds d’athlète
quand t’es jeune, tu ne veux pas de pantalon
avec une tache fournie dans le fond.

La liberté, elle qui avait tant d’avenir!

Je ne serais pas surpris
si bientôt elle se lamentera dans les journaux
comme si elle avait de quoi à dire.

Pourtant, ici, tout le monde est heureux
Il n’y a rien qu’elle qui chiale.

Faut croire que la liberté
c’est fait pour être gardée en prison.
Anarchie
Le Dieu américain assis en yogi oublie le temps des lilas
quand on lui flanque au nez l’urine des chiens tapettes
élevés fils de roi mondialisé héros de miracles vendus dans les rues
pour retrouver sa trace perdue au cours des siècles.

Pour nous les crottés, les béquillés, les morveux
les capitalistes grenadent les communistes
les catholiques torpillent les anglicans
les musulmans brûlent les bouddhistes
et vice-versa
au nom de la charité… Peace on earth!
Pourvu que ça paye!

Pourtant, la vie, c’est la terre en sueurs
sous les fesses amoureuses d’un petit gars
qui fait pipi en pleine rue Sainte-Catherine
sur la tête défrisée de la reine d’Angleterre.

La vie est un long french kiss à l’anarchie.
Dégradation
L’homme est un ordinateur
sous contrôle de la haute finance
de curés branleurs de langue
d’hommes coffres-forts.

Vocation

Engraisser la caisse
des gros bras productifs
le plat de chair à canon
d’idéologies assoiffées de contrôle.

Mission

Mourir sans rouspéter
laisser sa peau
aux exploiteurs
des rapports financiers.

Identité

N’être rien
ne dire rien
ne penser rien
être tout au plus
un masochiste exploité
un travailleur servile
un prostitué dévoué
dans le grand circuit
universel
de la pègre organisée.
Programme

À gauche, à droite
même combat
même délire d’exploitation
par des mains toujours sales de sang
domination de l’homme bête démon.

Piège spirale bâillonnée
dans le temps et l’espace du cerveau.
Il n’y a plus que la souffrance
depuis que l’on interdit l’amour.

Lucifer est impérialisme anglais!

Vive le Québec libre!
Vive le Québec libre, libre, libre!

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :