Aller au contenu principal

Radioactif 196

novembre 12, 2021

Radioactif 197

12 Octobre 2007

Un tueur, inventeur.         

Parmi les choses qui m’ont frappé alors que j’étais à Lac-Mégantic, au début des années 1960, ce fut l’histoire d’un avocat de Québec qui vint nous raconter comment son client, un petit chef de pègre à Québec, était devenu riche grâce au commerce des peanuts et pourquoi il avait été pendu en prison.

Ce n’est pas cet aspect qui m’intéressa fortement, mais le fait qu’il avait découvert le cinéma parlant avant tout le monde

Il s’était rendu à New York pour faire connaître son invention et il se l’est fait voler. 

J’étais ravi d’apprendre qu’un Québécois avait été le premier à posséder le secret du film parlant.  Il parait qu’il donnait des représentations dans les cours de Québec avant même qu’on en entende parler sous une forme commerciale. 

Mes investigations ne donnèrent rien quoiqu’elles laissent un petit goût de curiosité inassouvi.  C’était avec Mandrin, le deuxième bandit à éveiller en moi un courant de sympathie. 

Lui,  je ne le trouvais pas vertueux, mais intelligent.

Il pourrait dire comme moi : je ne veux pas être jugé pour ce que je suis, mais pour ce que j’ai fait.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :