Aller au contenu principal

Radioactif 185

octobre 31, 2021

Radioactif 185

7 Octobre 2007

Adolescence normale.    

En somme, avant d’entrer à La Tribune, ce fut une vie comme tout le monde, sans hypocrisie et fausse pudeur, donc, semée de petites expérience sexuelles au sens large du mot avec les autres jeunes du coin.

 La réalité ne correspondait absolument pas à l’idée répandue par les adultes incapables d’échapper aux préjugés.

Ma naïveté me protégeait en quelque sorte de l’idiotie de prétendre qu’un Dieu pur esprit peut nous dire ce que nous devons faire de nos corps. 

Déjà ma sexualité répondait à «sa» réalité : avoir du plaisir, chercher le bonheur. 

Durant des milliers d’années, les jansénistes ont tenté de nous inculquer, avec succès, faut-il l’admettre, une vision dépravée de la sexualité à savoir que la sexualité, c’est quelque chose de sale. 

Comme si ce n’était pas leur prétendu créateur qui aurait fait nos corps. 

Ces moralistes devraient savoir que le but premier de la sexualité est d’assurer la reproduction et que cette recherche de l’immortalité n’existe pas sans l’appel au plaisir. 

L’amour est une forme d’expression de l’intensité de notre énergie de base : l’attraction électromagnétique. 

Comme tout le monde, j’étais modelé par mon environnement

La censure, le tabou, représente pour moi le pire viol de conscience qui soit. 

Une atmosphère qui ne doit plus jamais exister et qui n’existera plus jamais. si les communications demeurent libres, en autant qu’il n’y a pas d’appel à la violence ou de violence sur internet. 

Un jeune qui se masturbe en regardant une belle fille ou un beau garçon est plus normal que l’adulte qui s’horrifie d’un tel geste.  La frustration conduit à la violence.

30 octobre 2021

C’est fou d’attacher autant d’importance à la sexualité alors que cela prend une place beaucoup moins importante dans nos vies. C’est presque marginal.

Cette disproportion de l’importance de la sexualité est due au fait que notre système continue de croire que le sexe est mal.

La sexualité  est ni bien, ni mauvaise, c’est une de nos réalités.

Si on n’y rattachait pas la honte d’être pervers, l’interdit de parler de pédérastie, la guerre contre la pornographie et la médiatisation de tout ce qui touche aux supposées violences sexuelles quand il n’y a pas de violence, la sexualité serait un sujet de moindre importance.

L’interdit sexuel est maintenant le sermon des féminounes qui nous tiennent prisonniers de la morale des curés des années 1950. Les féminounes sont simplement les « wokes » du féminisme.

Heureusement, le féminisme qui n’est pas la religion woke sexuelle, prouve que les femmes peuvent non seulement aussi bien faire que les hommes, mais que leur connaissance, leur compétence offrent de plus en plus de postes de direction aux femmes. La compétence n’a rien à voir avec le sexe ou le genre.

Je continue à ne pas comprendre pourquoi on  fait une différence entre les hommes et les femmes, sinon sur le plan physique pour la procréation.

Je crois que l’intensité des guerres antisexuelles menées par les féminounes a un  rapport direct avec les féminicides. 

Je sais par expérience qu’une femme peut te ramener sur le nez durant des siècles ce qu’elle te reproche et cela peut envenimer la situation qui finit par dégénérer en crise, surtout si elle se met dans la tête que tu peux l’avoir déjà trompé. Elle n’arrive pas à voir que tu ne peux pas changer le passé.

Mais, qu’un homme tue une femme parce que c’est une femme est à mon avis un geste de pure folie. On devient rarement fou d’un coup.  Il faudrait  donc prévoir plus de services dans le domaine de la santé mentale. Un homme violent est un homme malade.

La santé même mentale est exclusivement un pouvoir provincial quoiqu’en pense le gouvernement fédéral. Un peu de politique…

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :