Aller au contenu principal

Radioactif 155

octobre 1, 2021

Radioactif 155

24 Septembre 2007

Mon grand-père.   

Un soir, on apprit avec stupeur que mon grand-père, Eugène Gauthier était mort , près des toilettes chez-lui. 

Il a d’ailleurs été exposé quelques jours dans son salon.

Mon grand-père était un drôle de phénomène.  Parfois, il était malin en tabarouette, mais quand il riait c’était jusqu’aux larmes. 

Je me rappellerai toujours quand il écouta La partie de plotte du Père Gédéon.  C’est le monologue le plus drôle que j’ai entendu.  Tout était à double sens. 

Bizarre que Doris Lussier nous faisait ensuite la morale.  On dirait que la morale est directement proportionnelle à la peur.  Jusqu’à 13-14 ans, il n’y avait que la religion.  Confessions sur confessions.  Je ne savais même plus que dire, mais il nous fallait y aller. 

Je dois avouer que plus tard c’est ma possibilité de me confesser avant chaque messe le matin qui m’a permis de ne pas sombrer dans la peur absolue du péché et c’est aussi probablement la raison pour laquelle les péchés d’impureté furent toujours pour moi qu’une façon d’exprimer son intérêt pour un autre. 

Malgré cela, je me haïssais parce que je ne vivais pas la chasteté que l’on nous enseignait.  Aujourd’hui, je crois que la chasteté est contre-nature.   Et, la peur de la sexualité, de la pure paranoïa.  

25 Septembre 2007

Le tabou sexuel.   

C’est très difficile de se rappeler exactement ce qui a pu provoquer une telle haine intérieure de moi-même, devenu jeune homme, mais je crois fortement que la débilité mentale de notre société face à la sexualité est la principale cause.  

Ce sont les bigots qui ont un vrai problème à travers leur perception maladive du corps.  L’enseignement religieux de la sexualité est non seulement le maintien du tabou, mais un lavage du cerveau, pire un viol de la conscience individuelle. 

Non seulement le tabou permet de ne pas parler du sujet, mais on ne pouvait même pas trouver un texte objectif sur la sexualité.  Même les médecins étaient prisonniers de l’engrenage religieux. 

Si tu crois au départ que le corps est mauvais tu ne peux pas faire autrement qu’être un scrupuleux, un être déchiré, qui se prend pour un autre par sa croyance, et qui en veut à tout le monde d’être sexué. 

Imaginez que nos bons médecins disaient de l’homosexualité.

À cette époque, on avait déjà les «mangeux de balustre » qui criait à la pornographie à la simple vue d’un corps nu. 

Pourquoi cette conception maladive (paranoïaque et parfois schizoïde) de la sexualité existe-t-elle encore?  L’homme est-il capable d’évoluer émotivement?  Il est impossible d’échapper à sa sexualité. Ou elle créera le capitalisme par sublimation ou la violence chez les fanatiques religieux. 

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :