Aller au contenu principal

Radioactif 32

mai 9, 2021

Radioactif  32

01 Août 2007

L’ignorance.

Quand t’es petit, la perception du monde est bien différente.

Il nous arrivait parfois de nous rendre à Montréal en camion pour mener des animaux à l’abattoir.  Le plus drôle, c’était d’entendre les jeunes s’obstiner à savoir si l’animal qu’ils voyaient était une vache ou un cochon.  La télévision n’était pas encore née ou presque.

Plus petit, je me rendais parfois avec M. Pope distribuer la malle.  Il m’appelait son Chinois parce que j’avais les yeux en amande comme eux.  Juste faire le tour de la municipalité de Barnston me semblait un voyage interminable.  Il en était de même de ma perception du temps à cette époque : les années étaient des éternités et les journées des secondes.

Ma connaissance de la vie sexuelle était étonnante d’ignorance.  Un jour, je suis arrivé avec M. Pope dans une ferme où une vache devait mettre bas.  J’ai assisté à la scène, assis dans l’escalier.  En sortant, j’ai simplement affirmé avec beaucoup de sérieux, à mon grand ami : « y a juste une chose que je ne comprends pas : comment cette vache a-t-elle faite pour manger ce veau?» 

Quarante ans plus tard, M. Pope en riait encore.

9 mai 2021

Depuis des mois, je suis obsédé par la pensée. Qu’est-ce que ça peut bien être? J’ai d’abord, cru que la pensée était électrique.  On arrive bien à faire bouger des prothèses grâce à des interventions électriques. Mais, ça n’englobe pas le phénomène. Ce n’est pas le petit choc envoyé dans le cerveau qui dit au bras de bouger de telle ou telle façon, mais autre chose qui comprend la commande et la fait exécuter. Elle peut aussi avoir été placée dans la prothèse.  Mais de toute évidence le cerveau est conducteur de l’électricité du cerveau à la prothèse. Donc, le cerveau est conducteur d’électricité ou du moins le cerveau reconnaît l’électricité, mais la pensée n’est pas nécessairement électrique. L’électricité ne fait que déclencher une action d’une partie du cerveau qui lui donne la commande. C’est assez évident puisque l’on se parle et on ne déclenche pas de phénomène électrique.  La pensée n’est pas qu’un transport d’énergie électrique,  L’électricité est une chose, l’information en est une autre. La pensée est une forme différente d’énergie, mais laquelle ?

On dit que la pensée peut être communiquée de façon instantanée, plus vite que la lumière. Selon les règles, c’est impossible, mais dans la vraie vie, ça s’avère vrai.

Quand j’étais petit et que j’allais à la messe, j’aimais trouver une personne et me concentrer sur une action à lui faire exécuter par la pensée. Ça prenait du temps, mais presque toujours  la personne réagissait d’une manière ou d’une autre. Je percevais le malaise. Au mieux, si je focussais sur le fait que ça piquait sur une fesse, la personne finissait par se gratter. J’avais oublié ces tentatives de jeune qui s’intéressait à la télépathie.

Mais, ce matin, je suis allé au restaurant avec Jacques, avant de retomber dans la zone rouge, tabarnache,

Il y avait un jeune qui, comme Francis dans les publicités à la télévision, était triste, absent, Ses grands-parents se parlaient, mangeaient, mais lui était seul et paraissait  malheureux dans sa petite tête. C’est ainsi que je le percevais. Bizarre, en attenant que l’on nous assigne notre table, je l’avais repéré et quelle fut ma surprise de me retrouver à une table en face de lui.

Un moment donné, il me regardait intensivement. J’ai pensé que c’était le hasard, mais j’ai soutenu le regard jusqu’à ce qu’il me sourit. Ce fut par la suite, un échange de regards et de clins d’œil, avant le petit bye bye de départ. Pour lui, je l’avais aidé à passer le temps. Je me suis juste demandé pourquoi nous avions de toute évidence été attiré l’un et l’autre. Je ne l’avais jamais vu, mais je ressentais comme un lien bizarre entre nous. Je ne peux pas l’expliquer. C’est comme si je l’avais ressenti, lui, en moi, et que l’on se connaissait déjà. Je ne l’ai jamais vu auparavant. Mais, une chose est certaine on communiquait par nos yeux,

Ce fut suivi par une autre surprise. Sa table et une table voisine furent occupées par deux couples. Les hommes s’installèrent près de nous et les femmes prirent la table la plus éloignée. Incroyable, mais vrai, ils étaient tous sourds, mais contrairement à Jacques, ils se parlaient par signes. Wow! On est loin de l’électricité.

Pourtant, chaque geste a une signification précise et la meilleure, ils se comprennent comme s’ils se parlaient comme nous. Ils l’ont appris, je suis d’accord.  Mais pourquoi un signe a-t-il une signification?

Donc, la pensée peut se transmettre sans avoir besoin d’un support matériel. C’est une énergie que l’on ne voit pas, mais qui contient l’information. Il y a la vue qui permet le contact; mais si vous connaissez des aveugles, vous les avez déjà entendus dire qu’ils sont allés voir un spectacle. Mon aveugle, un homme que je rencontrais dans le cadre de visites à une personne handicapée, était accordeur de piano. Il avait développé une ouïe qui compensait pour sa perte de vue.

La pensée peut se transmettre de cerveau en cerveau grâce à nos sens. Mais qu’est-ce qui arriverait si tu n’avais pas de sens? Y aurait-il possibilité de pensée sans que l’on n’en soit conscient? Est-ce comme quand on était bébé. On savait ce qui se passait et aujourd’hui, on ne s’en rappelle pas du tout, sauf, notre inconscient. Donc, des cellules enregistrent notre mémoire ce qui nous permet de se faire une idée de notre réalité. Mais qu’est-ce que la réalité?

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :