Aller au contenu principal

Radioactif 8

avril 13, 2021

Radioactif 8

17 Juillet 2007

Discussion.

C’est intéressant de voir qu’il sera peut-être possible d’avoir une vraie et profonde discussion sur les propos tenus dans mon livre La pédérastie mise à nu.  Non seulement Paris est intéressé à publier, mais j’en fais aussi parvenir une copie à la Commission de consultation sur les pratiques d’accommodements reliées aux différences culturelles.

Il faudra choisir entre créer des lois qui correspondent aux réalités explicatives de la science ou à celles des mouvements intégristes religieux. 

Dommage que Stephen Harper ait été assez borné pour présenter des lois pour faire plaisir aux intégristes… de la morale comme George Bush.  Choisir 16 ans comme âge de consentement, c’est ne rien comprendre à la réalité humaine. 

Freud parlait de différentes étapes de développement : de 0 à 6 : curiosité infantile, de 6 ans à 10 ans environ, période de latence, de 10 ans et plus, avec l’arrivée de nouveaux hormones, c’est le retour à l’attrait sexuel.   L’éveil. 

Avec l’Église, quand j’étais petit, nous étions tous des pécheurs et Dieu était Amour. 

13 avril 2021

Lorsque j’ai reçu la lettre de la Société des écrivains, j’étais « fou comme une punaise de lit », comme me disait Mme Descôteaux quand je lui racontais mes aventures de jeune fou.

On ne peut pas mieux nommer mon expérience avec la Société des écrivains de Paris.  Je ne savais pas que c’était une maison d’édition à compte d’auteur.

 Jusqu’à ce jour, je n’avais jamais déboursé un sou pour publier, sauf pour les écrits des éditions du temps que j’avais créées pour que mes livres puissent au moins être déposés à la bibliothèque nationale.

J’ai auto-diffusé pratiquement la totalité de mes écrits que afin que mes livres soient au moins déposés à la Bibliothèque nationale puisque toutes les maisons d’édition québécois refusaient mes manuscrits..

Aussi, quand on me demanda de payer, je suis tombé à la renverse. « Pourquoi paierais-je pour me faire haïr? »  Surtout que la note était spécialement salée.

Ce fut une toute autre chose avec Edilivre. On ne m’a jamais demandé de payer pour me publier, sauf qu’il y avait des services payants, pour que le livre soit un succès dans le domaine de la promotion. 

La publication de mes romans « Les derniers amours de Platon a coïncidé avec mon procès à Montréal. Je ne sais pas qui et pourquoi on a fait des démarches pour que mon contrat avec Edilivre soit rompu.

Depuis, je hais de plus en plus les salauds qui se prennent pour des saints ou des saintes qui devraient courir chez les psychiatres pour apprendre à se mêler de leurs affaires et à s’accepter comme ils sont. Les moralistes sont les pires esprits tordus.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :