Aller au contenu principal

Une leçon de la pandémie

février 23, 2021

Est-ce que la pandémie va nous permettre de comprendre que l’avenir de l’humanité, voire de la planète, repose sur notre capacité à sauver les individus, car ce sont eux qui font fonctionner ce dont nous avons besoin pour survivre.

Le travailleur dans un  magasin d’alimentation est aussi essentiel  qu’un ministre, mais il est loin d’avoir le même salaire.

Par contre,  que tous doivent avoir le même salaire ne devrait pas non plus être un objectif en soi. La compétition est aussi un bon moteur. La démocratie repose sur l’individu, sa lucidité et son engagement envers l’humanité.

La pandémie a eu plusieurs niveaux de conséquences et mérite à ce titre un examen approfondi de ce que nous venons de vivre.

Elle remet en question la mondialisation, mais elle interroge aussi la capacité des états à protéger leurs citoyens.

Elle prouve que la notion d’humain, de réalité humaine donne naissance à une solidarité planétaire qui devra guider nos réflexions pour les prochaines décennies.

Faudrait-il pour égaliser les chances des plus pauvres modifier la structure mondiale de la fiscalité de manière à ce que les riches participent davantage aux gains de revenus des états?  Ne devrait-on pas créer la notion d’un salaire individuel maximum comme on a  un salaire minimum? Au lieu de vivre chacun pour soi, il faut apprendre  la compassion, car autrement  la violence finira par l’emporter.

Il est évident que le bloc communiste est de plus en plus dictateur et cherche à étendre sa domination. Les russes ont certainement bénéficié des connaissances de la Chine pour trouver le Spoutnik 5. Un vaccin qui contribue à revaloriser l’empreinte russe un peu partout.

Il saute aussi aux yeux  que Trump et tous les complotistes, les gens qui niaient l’existence même de la Covid-19, faisaient l’affaire du Kremlin. Les États-Unis étaient ainsi rendus vulnérables de l’intérieur (500,000 morts)  et disloquaient l’union des états démocratiques. Pendant ce temps, la Chine montre les dents à ceux qui ne pensent pas comme elle (Hong Kong, par exemple).

Si les communautés musulmanes à travers le monde ne disent rien pour le génocide des ouïgours, c’est que la Chine appuie à l’extérieur de ses murs les dictatures religieuses ainsi que ses mouvements terroristes.  Son pouvoir repose comme la Russie sur cet appui aux Nations Unies,

Par contre, il ne faut pas croire que tout cela obéissait à un plan, ce serait machiavélique et probablement impossible. Mais, les situations dans leur désordre ont donné ce résultat.

C’est ma petite vision des choses.  

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :