Aller au contenu principal

À noter

août 1, 2020

Ce livre, La liberté sexuelle a été écrit dans les années 1970 et repris plus tard. Ce n’est pas une promotion de la pédérastie, mais une tentative de l’expliquer. La suite normale est venue avec mon dernier livre De la pudeur à la paranoïa . On pourrait résumer la conclusion en disant que la pire chose qui peut arriver, c’est de voir la sexualité à travers les scrupules religieux; mais en même temps, le besoin évident d’un cours sur la sexualité qui permettent aux jeunes de savoir plus tard comment se comporter puisque la liberté ne peut pas exister sans la responsabilité. Tout est question de violence ou non, de consentement ou non et même de plaisir ou pas. Il faut d’urgence un débat nationale sur l’éducation sexuelle et sur l’égalité absolue des sexes. Il faudrait cesser de catégoriser les individus et accepter que sans violence tout est possible. Un gai ne vit as sa sexualité comme un ou une hétérosexuel.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :