Aller au contenu principal

De la pudeur à la paranoïa (26)

avril 24, 2020

Il faut lire de 1 à 10+

Annexes

7-D.   Interdit de se trouver dans un endroit  où il y a un ordinateur au sens du paragraphe 242.1 (2) Ccr et/ou un équipement permettant l’accès à internet, sauf en conformité avec l’ordonnance  sous 161 du code criminel imposé à l’accusé.

E. Interdit de se trouver dans un café internet.

Et, j’ai droit d’avoir internet à la maison. Je suis bien content, mais c’est un peu loufoque non comme interdit.

F) interdit de communiquer directement ou indirectement  ou d’être en présence physique de  (la liste des gens concernés par Malaise) ou avec toute personne  qui, à sa connaissance , a des antécédents judiciaires ou des causes pendantes en matière de pornographie juvénile, leurre informatique , abus sexuels sur des enfants ou ordonnance sous l’article 810.1 du Code criminel ou qui s’affiche comme étant pédophile, pédéraste, boy lover ou girl lover et avec des personnes qui, à sa connaissance, ont manifesté ou manifestent un intérêt sexuel envers des personnes de moins de 16 ans.

Ainsi, je ne peux pas parler avec les gens qui partagent mon opinion.  Et la liberté d’association, elle est où? Interdira-t-on les soupers de filles puisqu’elles parlent de leurs amours?

La solitude est la pire cause de maladie mentale et du stress.

On devrait poursuivre le gouvernement qui impose de telles règles, car le but visé est de t’ostraciser. On propage la peur, en te déclarant pédophile, sans même savoir de quoi on parle, pour obtenir que personne ne te côtoie. On tente d’inculquer qu’un  contact avec un pédophile  prouve que tu es un pareil. Comme si la pédérastie pouvait se communiquer comme un virus.

Ordonnance d’interdiction

161(1)

a) de se trouver dans un parc public ou une zone publique où l’on peut se baigner  s’il y a des personnes âgées de moins de 16 ans ou s’il est raisonnable de s’attendre à ce qu’il y en ait , une garderie, un terrain d’école, un terrain de jeu ou un centre communautaire.

Période de 10 ans

Autant dire que je ne peux pas me trouver sur la terre puisqu’il est possible de rencontrer un gars de moins de 16 ans un peu partout.   

Ma bande de malades !

 Jeune,  je croyais être, comme on disait, un maudit cochon.  Mais aujourd’hui,  j’ai réfléchi, j’ai lu et j’ai compris que ceux qui propagent cette haine du corps humain sont les vrais malades.

Chacun ses bibittes!  L’important c’est d’aimer. Un sourire?

Je n’aurais jamais pensé que je vivrais un deuxième confinement grâce à un virus. Que j’endurerais pendant des mois de ne pas pouvoir manger normalement parce que devenu libre, j’ai décidé de me faire arracher les dents et de vivre immédiatement avec des dentiers. L’horreur! en plus de coûter un prix de fou. Cela me fait penser que le diplôme qui permet d’être professionnel est une licence pour exploiter les plus pauvres.

C’est un bien mauvais moment pour réapprendre à manger avec la souffrance quotidienne que cela génère.

Je peux affirmer que mon procès m’a vraiment écœuré de la race humaine alors que Virus[1] m’a rappelé que je suis un privilégié dans la vie.

Malheureusement, cela a affecté mon tempérament. Pour la première fois, j’ai engueulé une personne qui ne faisait que son travail : me demander d’attendre au froid, dehors, pour aller à la banque.  Un défoulement dont je serais bien aise de me passer. Pour la première fois de ma vie, j’ai senti que ma folie pouvait dégénérer en violence et j’avoue que cela m’a fait peur. Les humains ont des limites.

Heureusement, j’ai une tonne de gars à travers le monde avec qui j’échange des petits moments d’intimité. Ça leur fait extrêmement plaisir de rencontrer un vieux cochon. Je n’aurais jamais cru qu’il y avait autant de gens qui attendent celui qui les fera un peu jouir de la vie.

J’ai plus que jamais le goût de faire du bénévolat. Le vrai sens de la vie est sûrement l’amour. Le sexe est le plaisir idéal, transcendé par l’amour qui apparaît grâce à la responsabilité et la durée dans le temps.

Je m’ennuie de tous ceux que j’ai aimé et qui sont déjà morts.

Du même auteur :

Hymne à l’amour, le vice, la révolte, Québec, 1968, 144 p., poésie.

Re-jean, Windsor, Carnets des auteurs réunis no 4, 1970, 27 p., récit.

Lu aux Ateliers des Inédits, à Radio-Canada, 1969

L’Homo-vicièr, Sherbrooke, Éditions du Temps, 1972, 104 p., roman.

Il était une fois dans les Cantons de l’Est ou Lettres ouvertes aux gens de par chez-nous, Sherbrooke, Éditions Québécoises, 1973, 125 p., pamphlet.

Oraison pour les salauds dans Chair de poule, Sherbrooke, Éditions Tic-tac, 1973, pp. 4-24, poésie.

Laissez venir à moi les petits gars, Montréal, Parti pris, Paroles 58, 1981, 160 p., roman. ISBN : 2-7602-131-7

Le temps d’agir, Val-d’Or, Éditions D’ici et d’ailleurs, 1991, 188 p. ISBN : — 921055-14-7

L’amourajeux, Éditions du temps, 1997, Sherbrooke,138 p.

Le temps des cauchemars, Éditions du temps, nouvelles littéraires, 150 pages, 1997

Le jeune espion, roman, 212 pages, 1997. ISBN : 978-9807943-2-2

Récital de poésie de l’UQAM, 14 pages, 1997.

La Thérèsa, essai historique, Les Éditions du Temps, 1998, 575 pages. ISBN : 2-9807943-2-5

Mémoire sur la liberté sexuelle, Les Éditions du Temps, 40 pages, 2000.

Voyage au bout de ma folie, Les Éditions du Temps, essai, 230 pages, Montréal, 2000. ISBN : 2-9807943-0-9

Spirale intraprojective… L’indépendance et la mondialisation : un peuple, un pays, essai, Les Éditions du Temps, 298 pages, Montréal. ISBN : 2-9807943-1-7

Mario, prose poétique, Les Éditions du Temps, Montréal, 2005, 99 pages, ISBN : 2-9807943-3-3

La pédérastie mise à nue, Éditions du temps, Magog, 2006, 83pp.ISBN : 978-2-9807943-4-6

Autoportrait d’une révolte, poésie de jet, Les Éditions du Temps, Magog, 2007, 78 pp., ISBN : 2-9807943-4-1

La liberté en péril, poésie, Les éditions de l’étoile de mer, Montréal, 2012, 125 pp., ISBN : 978-2-922061-40-6

L’État de grâce, roman, Les éditions du temps, Magog, 2015, 80 pages, ISBN 978-3-9811579-6-3

Le jeune espion, Edilivre, Paris. ISBN : 9 78-2- 334-06657-0

Les derniers amours de Platon, Tome 1, Edilivre, Paris, ISBN : 978-2-334-17320-9

Virus, un hétéro chez les gais, Tome 2, dans Les derniers amours de Platon, Edilivre, Paris, ISBN 9782 334 238830

La banque de sperme, Tome 3, dansLes derniers amours de Platon, Edilivre, Paris, ISBN : 978-2-33423886-1

Dieu et le sexe ou 1984 à la québécoise, essai, Les éditions du temps, ISBN : 9 782924 54908-7


Ouvrages en collaboration :

Vivre à moitié, Dossier 1, Analyse de l’aspect économique du livre beige de Claude Ryan, 91 pages, Sherbrooke, 1980.

Vivre à moitié, Dossier 2, Analyse de l’aspect culturel du Livre beige de Claude Ryan, 82 pages, Sherbrooke, 1980

Le Parti Rhinocéros programmé, Montréal, Éditions de l’Aurore, 1974.

Avant de se retrouver tout nu dans la rue ou le problème du logement, Montréal, Éditions Parti pris, 1977, 444 p.

Aimer les petits gars, féérie du monde adulte, Montréal, dans Sortir, Éditions de l’Aurore, 1978.

Le si facile métier d’écrivain, Val-d’Or, dans Nouvelles du Nord, Éditions D’ici et d’ailleurs, 1990.

Nous vaincrons, Val-d’Or, dans Gens d’ici, Éditions d’ici et d’ailleurs, 1992.

Le chantage, Val-d’Or, dans Jardins mémoires, Éditions du Savoir, R.E.A.T., 1994.

Drownning, texte de Jean Simoneau, sérigraphie réalisée par le peintre La Toan Vinh, édition limitée, Troyes, France.

À droite toute, texte de Jean Simoneau, sérigraphie réalisée par le peintre vietnamien La Toan Vinh, édition limitée, Troyes, France, 1994.

L’R du Q, 1 et 2, journal étudiant du CÉGEP de Sherbrooke, 1972.

Les termites « mémelles » se sont emparé de Radio-Centre-ville, pp. 35-39, La revue indépendantiste, été 1978.

Le château fort britannique est disparu, mais les noms restent, pp.13-14, dans La revue indépendantiste, Montréal, automne 1977.

Dégradation 2000, Le dernier poème du millénaire, no 99, Estuaire, p. 176, novembre 1999.

La différence entre, Steak haché, no 73, p. 28, mai 2004, Montréal

L’éternité, Steak haché, no 84, p. 26, 28 avril 2005, Montréal.

L’alinéa, journal de l’AAACE, printemps 2007, Sur la route des écrivains, p.8      

L’alinéa, journal de l’AAACE, été 2007, Sur la route des écrivains, p.7

L’alinéa, journal de l’AAACE, hiver 2007, Sur la route des écrivains, Sherbrooke .

Livre d’or pour la paix,
Éditions Ouaknine, France, pp.159-163, 2008.

Poésie du monde, Les Dossiers d’Aquitaine, Bordeaux, France, p. 62, 2008


La fiesta,
dans la revue Regards, Nevers, France, page 39, janvier 2009
 

Le bal de la victoire, dans la revue Regards, Nevers, France, p.53 avril 2009       

Misère… éternelle, dans Poésie en liberté, Les Dossiers d’Aquitaine, France, 2010.        

Prix littéraires 2010, par la Maison Naaman pour la culture, Liban, pp. 54-61

La flambée dans la bouche des poètes, Magog, collectif, 2007, ISBN : 2-9807943-5-        

L’engrangement, Magog, collectif, 2008, ISBN : 2-9807943-6-8

Art et poésie libre à Magog, Magog, collectif, 2009, ISBN : 2-9807943-9-2

Allons-y,
collectif .récital à Magog, 2010

Ça va faire, Magog, collectif 2011, ISBN : 978-2-9807943-9-1

Sophie veut savoir, dans Apparences trompeuses, nouvelle littéraire, L’Arc-en-ciel littéraire, Montréal, 2011, ISBN : 978-2-923815-05-3

Simoneau en 15 minutes, récital de poésie, à Montréal, 2011

Quand le temps viendra, dans Poésie du temps; temps des poètes, Les dossiers d’Aquitaine, p. 29, Bordeaux, France. ISBN : 978-2-84622-199-3

Collaboration dans L’opuscule à l’encre rose, pp. 151 à 169, poésie, L’Arc-en-ciel littéraire (2012)

Collaboration dans Espaliers aux mots d’orLe chantage, nouvelles littéraires, pp.35-48 L’Arc-en-ciel littéraire (2012)

L’itinérant, dans Anthologie du bonheur d’écrire, Les dossiers d’Aquitaine, p. 186, Bordeaux, France. ISBN : 978-84622-239-6

Le si facile métier d’écrivain dans C’est la fin du monde, collectif de L’Arc-en-ciel littéraire 2013, ISBN 978-2-983815-18-3

Misère éternelle dans De la révolte à la paix, dans les Dossiers d’Aquitaine, Bordeaux, France 2015

Réjean dansIndomptable ivresse, pp.148-169, collectif de l’Arc-en-ciel littéraire, ISBN : 978-2-923815-27-.5

L’art de créer un monstre dansL’animal en moi,pp. 109- 128, collectif de l’Arc–en-ciel littéraire, sous le pseudonyme de Pierre Patrice. 


CD

Jean Simoneau – Le poète maudit du Québec, CD, 2011 ISBN : 978-2-9807943-6-0

Jean Simoneau, L’insoumis, CD, 2011,ISBN : 978-2-9807943-7-7

Jean Simoneau, Censuré, CD, 2013, ISBN : 978-2-9811579-7-7

Jean Simoneau, Tel quel, CD, 2014, ISBN : 978-2-9811579-7-3

Prix

Normandie-Canada,
pour La Noce, poésie ,1967       

Naji Naaman, pour L’arnaque,
nouvelle littéraire, 2010

Pour consultations :

Les Archives gaies du Québec, 4067 St-Laurent, #202, Montréal.
Les Archives nationales de l’Estrie au Québec, à Sherbrooke. (Pour la Thérèsa)


           Carnets

Jean Simoneau

Courriel : jeansimoneau@cgocable.ca

www.leseditionsdutemps.ca

http://jeansimoneau.centerblog.net

www.leseditionsdutemps.ca

jean simoneau. auteur (sur Google)

Les éditions du temps. quebec (sur Google et sur twitter).

Jmoneau. écrivain (sur Google)


[1]  Un des trois livres de Les derniers amours de Platon s’intitule Virus. Il n’est pas publié parce que je n’ai pas l’argent pour le faire.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :