Aller au contenu principal

Les enfants mal-aimés

février 7, 2020

Les enfants mal-aimés
Mes talents sont en prison
pour protéger les ti-culs
de la jouissance de l’éveil.

Mes talents sont crucifiés
pendant que la misère, l’ignorance
et la pauvreté trônent dans les quartiers.

La répression sexuelle domine
les crimes d’une justice pourrie
où tuer est moins criminel que d’aimer.

Le fascisme a pris racine
dans nos peurs et nos croyances
portées par la vipère victorienne
jusqu’à l’apothéose de l’hypocrisie.

Tout est argent dans ce monde vil
tout est domination dans cet enfer.

Les jeunes doivent apprendre
le péché de la lucidité.

Je serai délinquant dangereux
un allumoir, une flamme d’amour
proscrite dans cette société
instigatrice de violence et de misère.

À travers leur morale perverse
j’entends monter les cris
des gavroches
et je les aime déjà à la folie.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :